Infowakat | Rebranding Africa Forum (RAF) 2017 : Le dividende démographique au cœur des échanges
mercredi 17 janvier 2018
Categories

Rebranding Africa Forum (RAF) 2017 : Le dividende démographique au cœur des échanges

Les organisateurs du Rebranding Africa Forum (RAF), et leurs partenaires ont organisé une rencontre dite générationnelle ce jeudi 05 octobre 2017. Les travaux qui se sont déroulés à Bruxelles en Belgique avaient pour thème central « Investir dans la jeunesse pour exploiter le dividende démographique progrès et perspectives ».

Thierry Hot président du RAF prononçant son discours d’ouverture de la deuxième session (debout). Et les autres membres de ce panel

En prélude aux travaux du quatrième Rebranding Africa Forum, l’Organisation des nations unies pour la population (UNFPA), le GBCHealth et le réseau des jeunes AfriYAN se sont joints aux organisateurs du RAF pour se pencher sur la problématique du dividende démographique.  Les travaux se sont déroulés en deux sessions avec question centrale comment « tirer profit du dividende démographique pour le développement de l’Afrique ». La première a concerné les journalistes et communicateurs alors que la seconde a réuni surtout des jeunes leaders Africains.

Le dividende démographie un concept mal maitrisé

A en croire les organisateurs, la première est organisée suite au constat que le concept n’est pas très bien connu et son interprétation donne souvent lieu à des amalgames. Il n’est pas rare de voir des gens réduire le concept à la limitation des naissances et ou la stérilisation des femmes. Pourtant la vérité est tout autre si l’on en croit le directeur de l’UNFPA Afrique centrale et occidentale. Selon les organisateurs du RAF, « Le dividende démographique s’entend des avantages économiques susceptibles de résulter d’une phase de la transition démographique durant laquelle l’évolution numérique des différentes classes d’âge conduit à maximiser la proportion des actifs et à minimiser concomitamment celle des inactifs. » C’est pourquoi au cours de la session, il s’est agi de mieux expliquer ce concept aux communicateurs et journalistes afin que ceux-ci, à leurs tours, œuvrent à ce que les africains comprennent et captent effectivement le dividende démographique. Par ailleurs, cette session a permis de jeter les bases un réseau dynamique capable de communicateurs capables d’assumer et de communiquer véritablement pour une appropriation du dividende démographique par les Africains.

La jeunesse un atout….

Pour les organisateurs, la relative jeunesse de la population africaine est une opportunité. Et, l’Afrique devrait capitaliser cette opportunité pour impulser son développement économique et social. Pour ce faire, il est nécessaire d’investir dans les systèmes éducatifs, sanitaire au profit des jeunes et des femmes, afin de capter le dividende démographique. Pour en parler, des jeunes venus de plusieurs pays africains, ont activement participé aux travaux de cette seconde session. Ils ont apporté leurs points de vue sur les choix stratégiques que le continent devrait opérer pour réussir le pari. Les deux sessions ont connu la participation de plusieurs personnalités de haut rang venu en majorité du continent africain.

Le RAF proprement dit s’ouvre demain vendredi, 06 octobre 2017 à Bruxelles. Comme lors des trois éditions passées, plusieurs centaines de participants de hauts rangs seront de ce rendez-vous du changement de l’image de l’Afrique.  « Enjeux et défis des systèmes financiers africains face au dividende démographique » en est le thème.

IY envoyé spéciale à Bruxelles pour infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET