A LA UNE Actualité Burkina Société

Réconciliation nationale : Les Emirs du Sahel demandent une réhabilitation de la situation sécuritaire.

Le ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale a reçu ce lundi 22 février 2021, une délégation des Emirs du Sahel. Il s’est agit pour les Emirs de discuter avec le patron de la réconciliation sur leur implication et les différentes formes d’accompagnement qu’ils pourraient apporter en vue de la réconciliation dans la zone du Sahel.

Depuis sa nomination au patronat de la réconciliation, Zéphirin Diabré enchaîne les rencontres avec les différents responsables et chefs coutumiers. Reçus ce jour, les Emirs du Sahel ont rappelé à Zéphirin Diabré l’importance d’axer et d’impliquer aussi les communautés dans le processus de réconciliation.

En effet pour le responsable de la délégation, il ne faut pas seulement voir la question de la réconciliation au niveau des politiques ; il faudrait l’élargir aux communautés, car dans ce milieu, il existe des problèmes qu’il faille résoudre. « La réconciliation, c’est une affaire de tout le monde, toutes les communautés et non pas seulement réconciliation entre politiciens. C’est la réconciliation entre toutes les couches de la population Burkinabè » ; a-t-il expliqué.

Pour se faire, ces Emirs du Sahel proposent un accompagnement à l’homme de la réconciliation et à tout son ministère. Selon l’Emir Amirou Ousmane Dicko, chacun est porteur d’une responsabilité pour cette réconciliation, et la base commence d’abord par la famille, milieu ou chacun à sa mission ; elle s’étend par la suite au quartier puis le village pour en arriver à la ville.

La délégation n’a pas fait fi de leurs attentes quant à la mise en place et l’avancée de ce processus. La première des attentes formulée par l’Emir, c’est la sécurité dans le pays, vue la situation d’insécurité qui prévaut au Sahel. « Nos attentes, c’est qu’il y ait la sécurité. Pouvoir aller d’un point A à un point B sans être inquiété, de pouvoir parler ; c’est d’abord ça. C’est que de manière inclusive, tout le monde se préoccupe de ce que nous vivons au Sahel ; l’employabilité au Sahel, de l’éducation. Une fois qu’on règle ça, je pense qu’on a réglé une grande partie des maux qui minent le Sahel ». A-t-il dit tout en rajoutant que la question qui se pose maintenant est ‘’ comment se réconcilier ?’’

Zéphirin a pour sa part affirmé que les déchirures issues de certaines communautés sont aussi des problèmes de réconciliation qui nécessite de se pencher là-dessus pour apporter des solutions, en plus des problèmes politiques. « Au niveau de nos communes et de nos régions, il y a des déchirures qui se sont produites et qui laissent face à face les communautés ; qu’il s’agisse de problème lié à la chefferie coutumière, de problèmes liés à l’occupation des terres, qu’il s’agisse des tensions au niveau des religions, et même à l’intérieur des religions, il y a certains problèmes qui ont été à l’origine de certains drames ». A affirmé Zéphirin Diabré.

Emir Amirou Ousmane Dicko

Il a de même fait un feedback sur cette préoccupation qui demeure la réintégration des citoyens de certaines localités, ayant pris les armes contre leurs frères a travers leur l’adhésion dans les groupes terroristes. « Il faut qu’on résolve tout ça et qu’on les ramène à la raison » A-t-il laissé en substance ! Il n’a pas omis de mentionner le fait que certains citoyens soient fâchés contre l’état, pour des actes d’injustice dont ils ont été victimes, et dont une solution n’a toujours pas été trouvée au sein du HCRUN.

Le patron de la réconciliation nationale a clôturé son propos en affirmant que l’impunité ne sera pas acceptée dans tout ce qu’il aura à faire.

Alex SOME

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tension au Sénégal : la CEDEAO réagit

INFOWAKAT

Formation en Cyberpatrouille et Infiltration en ligne : 16 Forces de l’Ordre reçoivent leurs parchemins

INFOWAKAT

Ouagadougou : enfin une opération de nettoyage des ponts du centre ville

INFOWAKAT

Soum : Découverte de 05 corps sans vie à Kobaoua

INFOWAKAT

Politique : Tahirou Barry choisit l’opposition.

INFOWAKAT

Région de l’Est : journée de souvenir pour les FDS ,les VDP et la population civile tombés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR