A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique Société

Réconciliation Nationale : Les stratégies et actions de Zéphirin Diabré dénudées

Le ministre d’Etat, ministre auprès du Président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré a, au cours d’une conférence de presse organisé ce jeudi 04 mars 2021, dévoilé quelques stratégies et actions qu’il compte entreprendre dans le processus de la réconciliation des fils et filles de la nation Burkinabè.

Depuis sa nomination à la tête du département en charge de la réconciliation le 10 janvier 2021, Zéphirin Diabré a multiplié des sorties auprès de quelques couches sociales. Cette série de concertations ciblées lui a permis d’établir une liste très longue et variée des problèmes qui appelle à la réconciliation.

Après avoir fait le point sur la question de la réconciliation au Burkina Faso, il a énuméré quelques stratégies y relative. Sur la plan stratégique, le phénix de la réconciliation nationale a affirmé qu’il va s’atteler à la mise en place progressive des instruments de pilotage. Il s’agit, selon lui, l’écriture de la stratégie nationale de réconciliation, l’écriture du nouveau pacte républicain. Il note par ailleurs la stratégie nationale de la cohésion et la stratégie de lutte contre l’extrémisme violent qui, d’après lui sont déjà amorcées.

Sur le plan des actions à entreprendre et les résultats attendus, les initiatives sont en cours dans les douze mois à venir. « Nous allons continuer à créer un large consensus national sur la nécessité de la réconciliation et la vision et la démarche du gouvernement » a noté Zéphirin Diabré. C’est pourquoi dans les jours à venir, il compte faire le bilan de l’action du HCRUN pour établir les avancées et accélérer le traitement des dossiers en souffrance.

Pour la gestion de la question des réfugiés politiques, le ministre de la réconciliation en fait son cheval de bataille. « Nous allons initier la prise en charge des différentes catégories de réconciliation attendues et obtenir quelques résultats tangibles qui peuvent convaincre de la volonté du gouvernement », a-t-il préconisé.

Pour le cas de toutes les victimes, a-t-il insisté, un climat motivant sera créé en traitant avec diligence les dossiers de réparations en souffrance ou la mise en œuvre concrètes de décisions arrêtés ; évoquant l’organisation d’un forum national.

Le ministre d’Etat veut également compléter l’infrastructure de réconciliation avec la mise en œuvre des propositions et recommandations qui seront issues de ce forum. Ces différents actions et d’autres aspects poursuit-il, figureront dans une feuille de route officielle qui sera soumise bientôt à l’examen du CM. Après l’entrevue avec les journalistes, il est allé rencontrer l’ancien chef d’Etat Jean Baptiste Ouédraogo. Il prévoit également d’autres rencontres avec les partis politiques et les syndicats. Ces concertations, dira-t-il, visent entre autres à présenter le contenu de la mission, réaffirmer la détermination du gouvernement, recueillir les avis et les conseils des uns et des autres et enfin, demander l’implication de ceux-ci.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Procès Thomas Sankara : La France a restitué l’ensemble des documents !

REDACTION

L’actualité de la semaine du 12 au 18 avril 2021 en bref

REDACTION

Entreprenariat : Des bouillons Bio cube made in Burkina

INFOWAKAT

Covid19-BF : 08 nouvelles guérisons à la date du 16 avril 2021

INFOWAKAT

Sécurité : 12 terroristes neutralisés par la force conjointe du G5 Sahel

INFOWAKAT

Société : <>, (Abdoulaye Ouedraogo)

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR