Actualité Articles Burkina Education Emplois

Recrutement de 1500 IAC : « Aucune irrégularité telle que décrite n’a été décelée », Stanislas Ouaro

Depuis peu, des allégations de fraudes au concours de recrutement des instituteurs adjoints certifiés session 2018 ont été relayés dans la presse. Pour donner les informations « justes, saines et claires » sur cette affaire, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Stanislas Ouaro était face à la presse le vendredi 10 août 2018. Pour Stanislas Ouaro aucune irrégularité n’a été décelée.

C’est un démenti formel que le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Stanislas Ouaro a apporté sur les allégations d’irrégularités et d’éventuels combines » dans l’organisation du concours direct de recrutement sur mesures nouvelles de 1500 instituteurs adjoints certifiés (IAC) de la session 2018 relayés par notre confrère « Courrier confidentiel » dans sa livraison du mercredi 25 juillet 2018. « Après toutes les vérifications, il s’est révélé qu’aucune information relative à ces cas supposés de fraude n’a été enregistré. A ce jour donc, aucune irrégularité telle que décrite par le journal n’a été décelée par la cellule de vérification mise en place par le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection social et le celui de l’Education nationale et de l’Alphabétisation », a indiqué Stanislas Ouaro.

Une cellule de vérification mis en alerte

A en croire le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, après avoir pris connaissance des allégations, les deux ministères ont mis en place dès le 30 juillet 2018, une cellule chargée de vérifier les informations rapportées par le journal. Ainsi, le mardi 31 juillet, une rencontre de travail a eu lieu entre le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection social, celui de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et les responsables du « Courrier confidentiel ». Ainsi, après avoir effectué une série de vérification sur toute la chaine, la cellule a eu une rencontre de travail le 3 août 2018, avec l’auteur de l’article. Cette séance de travail a permis de mettre en confrontation la liste des admissibles publiée par communiqué, celle des candidats ayant pris part à l’orale d’admission et la liste du journaliste. Après cela, les forces de sécurité ont été saisies pour des investigations beaucoup plus poussées. Au terme de ces investigations il s’est avéré qu’il n’y a pas eu de situation où, de candidats ayant échoué et déclaré admis par la suite, ni de cas de candidats n’ayant pas composé et déclaré admis, a indiqué Stanislas Ouaro.

4 cas d’irrégularités relevés

Toutefois, le contrôle effectué tout au long du processus de recrutements a permis de déceler 4 « cas d’irrégularités qui pourrait s’apparenter à des tentatives de fraude et donc traités comme tels », a révélé le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. Il s’agit de candidats qui ont fourni dans leur dossier des diplômes appartenant à d’autres personnes. « Ces candidats ont été retirés de la liste et leurs cas ont été transférés à la gendarmerie qui se charge de poursuivre les investigations nécessaires », a-t-il expliqué.

Au regard de cet épisode, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, « sans avoir la prétention de donner des leçons aux journalistes » a-t-il dit,  a invité les hommes de média à creuser davantage pour vérifier certaines informations qu’ils reçoivent. Par ailleurs, a fait savoir Stanislas Ouaro, « à travers cette réaction le gouvernement veut montrer sa bonne foi et sa ferme volonté à lutter contre toute forme de fraudes dans nos examens et concours ».

Maurice Belemnaba et Minata Zerbo

infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Mali: l’armée française tue une femme pendant une poursuite

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR