A LA UNE Actualité Burkina Technologie

Régulation du secteur de l’énergie : « Il y a eu moins de délestages en 2019 », selon le rapport d’activités de l’ARSE

Une délégation de l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE) avec à sa tête, la présidente, Mariam Gui Nikiéma a rendu visite au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré ce 26 janvier 2021. L’ARSE a remis son rapport annuel d’activités 2019. De ce rapport, il ressort que l’année 2019 a connu moins de coupure de celle de 2018. Ainsi au cours de l’année 2019, en moyenne, 149 coupures qui ont duré 86 heures ont été enregistrées, contre 1176 coupures d’une durée de 126 heures en 2018.

Le rapport annuel d’activités 2019 de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE) montre qu’en 2019, il y a eu moins de délestages qu’en 2018.

« Nous avons noté des améliorations des activités du secteur de l’énergie par rapport à 2018, où le tableau était peu reluisant. En ce sens qu’au niveau de la production, il y a eu une augmentation de près de 7%. Le délestage a été très réduit en 2019. En effet, l’énergie non distribuée due au délestage a été de 3,5 GWh en 2019, contre 18,5 GWh en 2018, soit une baisse de plus de 81% », indique Mariam Gui Nikiéma la présidente de l’ARSE.

Le rapport montre que sur le plan économique et financier, la SONABEL a engrangé un résultat net positif pour la quatrième année consécutive, soit 2,266 milliards de F CFA en 2019, contre 9,104 milliards de F CFA en 2018.

Mariam Gui Nikiéma la présidente de l’ARSE.

L’ARSE précise que l’Etat a subventionné le combustible consommé par la SONABEL à hauteur de 39 milliards de F CFA en 2019, contre 36 milliards de F CFA en 2018. « Ainsi, cette subvention rapportée au KWh facturée au client est de 22,96 F CFA en 2019, contre 23,24 F CFA en 2018. »

L’arbre ne devant pas cacher la forêt, les faiblesses dans le secteur de l’énergie sont ressorties dans le rapport. Ainsi, il y a l’insuffisance des investissements, l’absence de réserve de production. Aussi, la forte dépendance à l’égard des énergies fossiles importées, le coût élevé du KWh d’origine thermique diésel et de la faible valorisation des ressources énergétiques endogènes.

De ce fait, des recommandations s’adressant aux opérateurs du secteur de l’énergie et au gouvernement ont été faites dans le rapport 2019 de l’ARSE.
L’autorité de régulation du secteur de l’énergie invite les opérateurs du secteur de l’énergie à mettre en place la séparation comptable de la SONABEL et le paiement de la redevance énergétique.

La structure recommande au gouvernement, de mettre à la disposition du régulateur, des ressources suffisantes pour les activités de régulation. Aussi, de doter le régulateur du pouvoir d’octroi des titres d’exploitation et du pouvoir de fixation/régulation des tarifs de l’électricité.

La mission de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie est de veiller au respect de la réglementation régissant le secteur de l’énergie, de préserver les intérêts des usagers du service public de l’énergie. Protéger les droits des acteurs du secteur de l’énergie, de proposer à l’Etat, des tarifs applicables dans le secteur de l’énergie, de régler les litiges dans le secteur de l’énergie et de veiller à l’équilibre économique et financier du secteur.

La Rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Bobo/Éducation : Pas de frais scolaire pour les nouveaux élèves du préscolaire et primaire

REDACTION

Sécurité : Le Burkina Faso acquiert d’équipements et de véhicules de défense turcs

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours professionnel de recrutement d’élèves Inspecteurs de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle (ex Instituteurs Principaux), session 2021.

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours direct de recrutement d’élèves Techniciens supérieurs en génie civil, session 2021.

INFOWAKAT

Résultats d’admission aux concours directs de recrutement d’élèves:

INFOWAKAT

Sécurité : le nouveau commandant de la Force Barkhane chez le président du Faso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR