A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique

Rencontre gouvernement syndicat : l’IUTS doit être au centre des débats

Après deux ans de report la traditionnel rencontre entre le gouvernement et les syndicats du Burkina a finalement eu lieu ce 21 mai 2019. Et même si les syndicats s’en félicitent, il déplorent tout de même la volonté manifeste du gouvernement à ne pas les rencontrer.

La présente rencontre fait suite à celle qui s’est déroulée du 24 janvier au 1er février 2017.

Georges Koanda

« Nous estimons que les travailleurs et leurs organisations méritent plus de considération, ne serait-ce que pour notre contribution à l’échec du putsch de 2015 du RSP, ce qui a permis le rétablissement de l’ordre constitutionnel et l’élection du pouvoir MPP à la présidentielle du 29 novembre 2015 » s’exclame George Koanda, secrétaire général du l’USTB. D’autant plus le gouvernement a eu le temps 2017, le Gouvernement de rencontrer régulièrement les acteurs du secteur privé, les paysans, les jeunes, etc. L’indignation des syndicats est encore plus grande au regard du fait que le gouvernement a tendance à « fouler au pied les engagements pris avec les organisations syndicales ».

Quelques responsables de syndicats

« Le cas l’impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS) prélevé sur les primes et indemnités servies aux travailleurs du privé et des établissements publics et parapublics de l’Etat est illustratif de cette attitude contraire à l’esprit du dialogue social tant chanté » poursuit M. Koanda.

En effet, le prélèvement de l’IUTS sur les primes et indemnités servies dans le public a été inscrit dans la loi de finances 2017 (votée le 15 décembre 2016) « sans aucune concertation préalable avec les organisations syndicales sur cette question qui faisait pourtant l’objet de discussions entre les deux parties ».

D’autres dossiers tels que la relecture du Code du Travail, le check off, etc. traînent depuis de nombreuses années. « Comment peut-on construire dans ces conditions un dialogue social crédible et fécond ? » s’interroge le SG.

L’Unité d’Action Syndicale exige, comme préalable à l’examen du cahier de doléances de 2017, le traitement de la question relative à l’IUTS prélevé sur les primes et indemnités servies aux travailleurs du privé et des établissements publics et parapublics de l’Etat.

La rédaction 

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : Le président nigerien en visite de travail pour 48h

INFOWAKAT

Burkina : Le syndicat des transporteurs dénonce le transport de passagers aux frontières via les véhicules personnels

INFOWAKAT

Bobo Dioulasso : Des convois de nigériens bloqués par le syndicat des transporteurs à la frontière

INFOWAKAT

L’actualité de la semaine du 11 au 17 octobre 2021, en bref

INFOWAKAT

Résultat d’admission du concours professionnel de recrutement d’élèves Contrôleurs des eaux et forêts, session 2021.

INFOWAKAT

Coopération Burkina Faso/Niger : Le président Bazoum à Ouagadougou

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR