A LA UNE Actualité Articles Burkina

Rentrée scolaire 2020-2021 : « les prix des fournitures sont relativement stables » (Salif Sango)

C’est parti depuis ce 14 septembre 2020 pour la campagne de contrôle et de réglementation des prix des fournitures scolaires. Dans les rayons de ces commerces visités cette matinée, les produits sont disponibles et les prix seraient relativement stables par rapport à ceux fixés les années antérieures, selon certains clients.

« Des prix non affichés sur les produits chez les détaillants des rues, des cahiers de 180 pages vendus au prix des cahiers de 200 pages. » C’est entre autre le constat qui se dégage en cette visite inopinée de contrôle et de règlementation des prix des fournitures scolaires dans la ville de Ouagadougou.
Issiaka Traoré, détaillant de fournitures scolaires est verbalisé pour n’avoir pas affiché les prix de ses produits, selon les dispositions relatives au commerce de distribution. « Il est difficile d’étiqueter les produits parce que les clients veulent toujours marchander. Même si l’on appose les prix, ils (les clients) vont toujours débattre des prix parce que nous vendons en pleine rue » se défend-il.

Non loin de ce dernier, Boureima Ouédraogo, un autre revendeur de fournitures scolaires n’affiche pas le prix de ses articles scolaires. Saisissant l’occasion de la présence de l’équipe de contrôle, il dénonce des mauvaises pratiques des grossistes du milieu. Il regrette surtout la mise à leur disposition de cahiers de 180 pages au prix de cahiers de 200 pages.
« Des prix relativement stables » selon certains parents d’élèves.
Néanmoins, certaines grandes librairies de la place semblent respecter les règles d’affichage des produits, le marquage et l’étiquetage. Au constat de certains tarifications « élevées », Léa Fadoul, gérante de la librairie Diacfa, se veut claire. « Cela dépend à combien on l’a acheté, où on l’a acheté et de la qualité ».

Léa Fadoul, gérante de la librairie DIACFA

Des parents d’élèves quant à eux apprécient cette initiative en laquelle ils voient une pression à bien travailler de la part des revendeurs. Salif Sango, un parent d’élève dit constater des prix relativement stables comparativement à ceux affichés les années antérieures. Qu’à cela ne tienne, il invite l’Etat à appuyer les parents d’élèves dont les activités sont au ralenti et les déplacés internes dans l’acquisition des manuels scolaires.
C’est une opération qui concerne l’ensemble du territoire national. Elle a débuté depuis le 1e septembre 2020 et devra s’étendre jusqu’au 30 novembre 2020. L’objectif selon Arouna Kaboré, Ministre du commerce est de parvenir à « une année scolaire et académique apaisée au regard des difficultés économiques liées aux effets néfastes de la maladie à corona virus que connait notre pays ».

 

Mariam Ouédraogo

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’actualité de la semaine en bref…

Jordan MEDA

Entrepreneuriat : SANTENAT étend ses tentes

REDACTION

Burkina : En attendant le vote!

REDACTION

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR