A LA UNE Articles Burkina Dossier COVID-19

Réouvertures des frontières aériennes : le confinement est à la charge du voyageur

Le gouvernement a édicté les conditions sanitaires qui vont prévaloir les voyages par avion au Burkina Faso, ce 28 juillet 2020, lors d’une conférence de presse, réunissant la ministre de la santé et celui des transports. Et la principale règle sera de respecter les mesures de précautions, aussi bien par les voyageurs, que par les compagnies aériennes.

Des directives séquencées ont été élaborées, à savoir les mesures avant le voyage, pendant le voyage, ainsi que la gestion aux points d’entrée.

Avant le voyage, selon la ministre de la santé, Claudine Lougué, le voyageur peut s’informer des conditions d’entrée au Burkina Faso en visitant le site du ministère de la santé. Il doit également accepter se soumettre aux procédures sanitaires et disposer d’un test de dépistage négatif datant « d’au plus cinq jours ».

Quant aux compagnies de voyages, elles ne doivent pas embarquer une personne ne disposant pas de son test négatif. Elles doivent faire respecter les mesures barrières et ne doivent pas également embarquer un passager présentant une température supérieure ou égale à 38 degré ou présentant tout autre signe de la covid19.

Pendant le voyage, le voyageur doit se soumettre aux textes barrières édictés par la compagnie et signaler l’apparition de symptômes au cours du vol. La compagnie doit diffuser des informations sur la covid19 aux passagers, veiller aux respects des mesures d’hygiènes individuelles et collectives par les passagers, surveiller l’état de santé des voyageurs, et alerter le point d’entrée pour tout voyageur ayant présenté des symptômes au cours du voyage.

A l’arrivé le voyageur a obligation de se soumettre aux prises de températures, présenter son test négatif, et remplir correctement la fiche santé voyageur mise à sa disposition. Celui-ci a aussi obligation de faire des tests à J8 et à J14    après son arrivée.

La compagnie de voyage doit elle aussi se soumettre aux procédures sanitaires du Burkina Faso. C’est-à-dire mettre à la disposition des autorités compétentes la liste des voyageurs et se soumettre aux mesures de préventions et de contrôle des infections lorsqu’on serait arrivé à découvrir un voyageur positif à bord de l’avion.

L’équipe de santé au sol doit prendre la température du voyageur, lui donner une solution hydro-alcoolique contrôler le carnet de santé et le test réalisé. Confiner les patients ayant de symptômes à l’hôtel à ses frais jusqu’à l’arrivé du résultat qui ne saurait excéder 48heures.

Lorsque le voyageur ne dispose pas de son test négatif, se verra confisquer ses documents d’identités et son test se fera à sa charge.

La ministre de la santé a aussi indiqué que les frais de confinement du passager seront fonction du standing de l’hôtel choisi par le voyageur. Toutefois, la prise en charge des passagers malades est à la charge de l’Etat.

Armella Kibtongo (Stagiaire)

Infowakat

ARTICLES SIMILAIRES

COVID19-BF : 04 nouvelles guérisons à la date du 06 août 2020

INFOWAKAT

Liban : la population en colère manifeste contre le gouvernement

INFOWAKAT

Sécurité : le Burkina est comme une « fenêtre brisée », mais l’espoir demeure

Jordan MEDA

Attaque du marché de bétail de Namoungou : « nous ne faillirons pas », selon le président du Faso..

INFOWAKAT

ECONCOURS 2020 : PAIEMENT PAR MOBICASH

INFOWAKAT

ECONCOURS 2020 : S’INSCRIRE ET PAYER PLUS TARD

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR