Actualité Burkina Société

Réseaux Sociaux ou le danger du sexe exposé à la place publique

Un réseau social (RS) est un ensemble d’individus ou d’organisations reliés par des interactions sociales régulières. Des personnes ayant les mêmes centres d’intérêt créent parfois leur propre reseau d’échanges et de partages. C’est ainsi que vous trouverez sur le principal réseau social (Facebook) des groupes de discussion comme « Débat Politique », « Jeunesse Consciente pour l’Afrique libre et démocratique » ou encore des groupes de vente de marchandises tels que « Zoom-Market.Net », « on vend tous.com » et on peut en trouver dans tous les centres d’intérêt possible. Infowakat.net s’est intéressé aux pratiques des échanges à caractère sexuel sur les RS, en menant une enquête circonscrite auprès de certains internautes.

Faciliter le rapprochement et les échanges directs

A la question, qu’est-ce que vous trouvez d’intéressants dans l’utilisation des RS ? L’internaute I.S. nous répond en ces termes « Les RS nous rapprochent de ceux qui sont loin de nous et nous éloignent de ceux qui sont proche de nous, c’est-à-dire nos soucis quotidiens ». Ainsi, les réseaux sociaux sont considérés comme une bouteille d’alcool que l’on boit dans l’espoir de noyer ses soucis. Mais comment pourrions-nous juste en « naviguant » sur les RS, noyer ses soucis ? T. A, une internaute qui dit être « accroc » de Facebook répond à cette question. « Vous savez, sur Facebook tout le monde a fait l’université – 90% de mes amis ont été à l’Université de Ouagadougou, pourtant beaucoup n’ont pas pu terminer la 3ème -, tout le monde peut décider de là où, il sera dans les heures ou jours qui suivent, – Assis au fond du quartier Karpala, on peut se trouver sur Times Square à New York, juste avec une mise à jour bidon de son profile ». Pour dire, que sur facebook entre la lecture des publications, nos commentaires et autres tchats « inbox », on oublie nos propres problèmes et on devient spécialiste des conseils pour les autres.

Justement les tchats « Inbox », Trop de choses s’y passent

photo52« Inbox » ou la boîte de réception privée disponible sur les RS permet d’entretenir des conversations en instantané avec un interlocuteur. Ces dernières années, les développeurs ont pu adjoindre la possibilité de partager des fichiers documents, des images, etc. Si l’utilisation des « inbox », facilite les échanges et le rapprochement, il n’en demeure pas moins, qu’il devient de plus en plus source de problème dans les relations de couples. Il n’est pas rare de voir des conversations privées « inbox » rendues publiques. Les différentes personnes interrogées, sont unanimes – Dans inbox on se fait draguer, on drague, on se fait exciter par des partages d’images. Ici le sexe se vend et s’achète. Tout est géré inbox à savoir le prix, les attentes du client, le lieu et l’heure pour livrer la marchandise. Après on se rencontre, et chacun règle sa part du marché -. Pour mieux comprendre ce nouveau phénomène, nous avons anonymement interrogé des internautes. Nous nous sommes rendu compte que les « inbox » sont devenus des vrais lieux d’échanges portant sur le sexe. Les hommes mariés et les femmes mariées en sont les champions. Les hommes et les femmes en situation d’union (Mariés ou en situation maritale), considèrent que c’est très discret de rester à distance pour discuter et conclure avec quelqu’un qui a les mêmes intentions que toi.

Le sexe s’obtient ou se vend comme de petits pains dans les « inbox »

photo-22Dans les « inbox », ils sont nombreux, ces messieurs et mesdames qui ont déjà reçu des messages du genre « Je veux », « Ça te dit une partie de bai…e ce soir? », « Le temps est trop sexy ce soir, tu dis quoi ? », « bb, j’ai envie de toi », « Mon poussin, je suis toute mouillée, rien qu’en pensant en toi », ou encore les propositions directes de vente du genre « Voilà ce que je cherche sur le net si ça te dit ok. Moi je te propose un bon coup, et une bonne pipe, et une bonne branlette à 50 000F si ça te dit je te montre chez moi et tu viens on va bien se bai…é et voilà, Si ok je suis au 7x xx xx xx ». Certains sont choqués à la lecture de ces messages et effacent immédiatement ces genres de conversations, tandis que d’autres deviennent des victimes de ce « racolage » des temps modernes.

Parfois des hommes surprennent leurs femmes entrain d’envoyer des photos de leurs parties génitales à d’autres hommes via les RS. La grande majorité qui est souvent épinglée dans cette pratique, ce sont les hommes surtout ceux qui sont mariés. Le dernier cas actuellement qui fait le chou gras des membres des groupes secrets sur les RS, a commencé sur « WhatsApp » et finalement les images circulent sur Facebook.

Il s’agit d’un homme marié qui se prénomme AK, il entretient une relation frauduleuse avec BK. Les deux tourtereaux s’adonnent à cœur joie à des pratiques  digne des voyeurs. Des conversations chaudes accompagnées d’images. Au vue des images qui circulent sur les RS, on se pose certaines questions qui relèvent, tout simplement du bon sens : Comment ces séquences privées ce sont retrouvées à la place publique, au risque d’écorcher l’image d’homme responsable de ce monsieur et de compromettre toute possibilité de respecter la dignité de cette jeune fille ? Pourquoi AK n’a-t-il pas jugé nécessaire d’effacer cette conversation et ces images quand il a fini d’assouvir sa libido ? Pourquoi BK n’a pas effacé ces images et cette conversation et exigé que son co-fraudeur fasse autant ? Qui a bien pu mettre ces images sur Facebook ?

La prudence doit guider les échanges « inbox », si l’on veut éviter les dégâts. C’est bien de montrer que l’on aime l’autre, mais il faut chaque fois penser aux conséquences de nos délires.

Barro Daouda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Région de l’Est : Une quarantaine d’hommes armés abattus, trois capturés dans la Tapoa

INFOWAKAT

Mali : Le président et le vice-président de la Transition ont prêté serment.

INFOWAKAT

Education : des Associations de parents d’élèves aident à construire des classes dans le Nahouri

INFOWAKAT

Diplomatie : Madame Nadieska Navarro Barro, nouvel ambassadeur de Cuba au Burkina Faso

INFOWAKAT

Burkina : Zida annule sa participation au congrès du MPS

INFOWAKAT

France : Attaque à l’arme blanche à Paris

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR