A LA UNE Actualité Sécurité

Sahel : 6 personnes tuées suite à deux incidents sécuritaires

Deux incidents sécuritaires ont eu lieu aujourd’hui mardi 23 avril 2019 dans la région du sahel a appris infowakat.net de sources locales et sécuritaires. Un bilan non officiel fait état de six (6) personnes tuées dont un soldat de l’armée burkinabè.

Le premier incident a eu lieu dans la commune e Tongomayel plus précisément dans une forêt du village de Filio. Des éléments du GFAT y sont tombés dans une embuscade tendue par les terroristes. Malheureusement selon les sources sécuritaires, un soldat a perdu la vie dans les échanges de tirs entre les éléments du GFAT et les terroristes. Deux autres ont été blessés et ont été évacués dans des centres de santé de la zone.

Le second incident rapporté par des sources locales s’est produit peu après 13 heures sur l’axe Dori Arbinda précisément dans le village de Liki. Des individus armés ont intercepté un véhicule qui partait à Arbinda. Après avoir contrôlé les cartes d’identités des occupants ils ont récupéré quatre jeunes qu’ils ont froidement exécuté sur place.  Les 5 infortunés de la même ethnie, sont tous ressortissants d’Arbinda. D’autres passagers sont portés disparues.

Ces incidents interviennent au moment où les éléments du Commissariat de police de Arbinda auraient décidé de fermer le commissariat à compter de ce mardi, et de quitter la ville. Selon la source qui s’est confiée infowakat.net, cette grave décision aurait été prise en raison du manque de moyens. En effet, les éléments évoqueraient « le manque de personnel, de moyens matériels, roulants, …». Pour l’heure les éléments sont toujours à Arbinda en « attendant de trouver une occasion partir à Dori »

L’état d’urgence décrété depuis le 1ER janvier sur toute la région du Sahel ne semble pas produire l’effet escompté. La situation sécuritaire reste très préoccupante notamment à Arbinda. Depuis quelques semaines la ville est le théâtre de nombreuses attaques qui visent aussi bien les forces de défense que les populations civiles. Plusieurs sources évoquent des massacres à caractère communautaire. La ville s’est vidée d’une partie importante de sa population qui a trouvé refuge dans d’autres localités du pays.

La Rédaction 

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Déclaration linéaire de la conférence de presse du parquet militaire sur le point des dossiers d’atteintes à la sûreté de l’État en cours d’instruction devant les juridictions militaires

INFOWAKAT

Centrafrique : un complice des groupes armés interpellé par les autorités

INFOWAKAT

ONÉA : Le service de paiement des factures d’eau via orange money est temporairement suspendu

INFOWAKAT

Le président Sénégalais a indiqué qu’il y avait de l’espoir pour le Mali au sein de la CEDEAO

INFOWAKAT

CEDEAO : plusieurs mois après le retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso, l’organisation envoie un message fort

INFOWAKAT

Conseil des ministres du 29 mai : le gouvernement ressuscite l’ONBAH pour la souveraineté alimentaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR