A LA UNE Actualité Agriculture Burkina Société

Santé animale : La campagne nationale de vaccination contre la péripneumonie contagieuse bovine lancée

Le ministère des ressources animales et halieutiques a procédé au lancement officiel de la campagne 2021-2022 de la vaccination contre la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) à Gombousougou, province du Zounwéogo dans la région du Centre-sud ce 29 octobre 2021. Était présent à cette cérémonie, le ministre de l’agriculture, et celui de la réconciliation nationale ainsi que d’autres autorités de la région.

 

Selon le ministre des ressources animales et halieutiques, Modeste Yerbangan, la péripneumonie contagieuse bovine est l’une des maladies dévastatrice des bovins et limite les opportunités d’accès aux marchés internationaux des animaux, elle est donc un frein au développement de l’élevage des bovins au Burkina Faso.

La commune de Gombousougou regroupe 29 villages avec 37 milles tonnes de bovins. Pour le maire de la commune de Gombousougou, Mohamed Maré, cette campagne vient à point nommé, de ce fait, il faut << saisir cette opportunité à travers cette campagne, à sécuriser vos bétails sur le plan sanitaire car il y va de la santé financière et économique de notre pays>>, dit-il.

L’objectif de cette campagne nationale, c’est de vacciner plus de 4 millions de bovins contre la péripneumonie contagieuse bovine en 2021.

Pour le ministre des ressources animales et halieutiques, Modeste Yerbangan, l’élevage est un puissant moyen de lutte contre la pauvreté en ce qu’il permet aux ménages les plus vulnérables d’accéder à des ressources monétaires substantielles. La péripneumonie contagieuse bovine est aussi une maladie infectieuse, ravageuse pour le cheptel bovin, c’est pour cela que le gouvernement a estimé qu’il faudrait chaque année travailler à réduire de façon considérable l’impact de cette maladie sur le cheptel bovin.

Ainsi, il lance l’appel, <<j’exhorte tous les producteurs à faire vacciner l’ensemble de leur bovin contre la PPCB, car c’est à ce prix que nous parviendrons à contrôler et à éradiquer cette maladie en vue d’une amélioration soutenue de la productivité de notre chaptel.>>

Tous bovins peuvent recevoir le vaccin moyennant la somme de 100 francs CFA par bœuf. Le représentant des éleveurs dit accueillir cette nouvelle avec beaucoup d’intérêt. Par ailleurs, ils demandent l’accompagnement des autorités pour des parks de vaccination.

Nafisiatou VEBAMA 

Infowakat.net 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

L’Iran accuse la France de «déstabiliser» la région en y vendant des armes

INFOWAKAT

Oudalan : le corps sans vie d’un auxiliaire de santé retrouvé à Tin-Akoff

INFOWAKAT

Rapport de l’attaque d’Inata: Les conclusions rejetées par le président du Faso

INFOWAKAT

Niger: au moins 12 militaires tombés et plusieurs terroristes tués

INFOWAKAT

Burkina : Des Officiers des forces armés nationales atteignant la limite d’âge de leur grade au cours de l’année 2022 admis à la retraite.

INFOWAKAT

Situation nationale : L’appel du parti «Le Faso Autrement» à l’apaisement

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR