A LA UNE Articles Santé

Santé : connaitre les 03 types de tatouage pour mieux les assumer

Un tatouage est un dessin décoratif et symbolique permanent effectué sur la peau. Il consiste à perforer l’épiderme à l’aide de fines aiguilles pour introduire dans la peau des pigments dessinant un motif. Par le passé, le tatouage était un signe d’appartenance à un peuple ou à une tribu marginale ou populaire. Aujourd’hui il est vu comme plus esthétique, tendance, chic et touche plus de monde. Mais très peu de gens se tatouent le corps en sachant ce que cela implique vraiment aussi sur leur peau que sur leur santé.

Le tatouage de nos jours n’est plus forcément un symbole d’appartenance à un gang mais plutôt le signe d’un choix personnel.

Éphémère, semi permanent et définitif

Il existe trois types de tatouages à savoir les tatouages éphémères, les tatouages semi permanents et ceux permanents.

Les plus utilisés sont les tatouages éphémères, qui fonctionnent sur le principe de la décalcomanie. Ils disparaissent au bout de quelques jours ou avec un peu de savon, car le pigment est superficiel.

Le henné très utilisé en Afrique et en Orient est aussi une autre forme de tatouage éphémère, et grâce à sa composition, il s’estompe au bout d’une quinzaine de jours.

Les tatouages semi – permanents quant à eux ont une durée de vie de deux à cinq ans. L’encre de ce type de tatouage est composée de pigments végétaux et minéraux. Dans ce cas-ci, les pigments sont injectés sous la peau mais pas à la même profondeur que les tatouages permanents.

Ce type de tatouage, même s’il n’est pas totalement permanent, nécessite tout de même une expertise qui ne court pas les rues. Se référer à un professionnel pour le faire est essentiel car l’encre végétale peut laisser des marques.

Enfin il y a les tatouages permanents, qui consistent à perforer l’épiderme à l’aide de fines aiguilles pour introduire dans l’épiderme des pigments dessinant un motif. Le dessin créé sur la peau est indélébile et donc définitif.

Tatouage pour tatouage… attention

La pratique des tatouages expose à un risque de réaction cutanée ou d’infection important. Un tatouage doit donc être réalisé dans des conditions d’hygiène strictes et comporte de nombreuses contre-indications.

Chez certaines personnes, plusieurs colorants ou additifs sont également sources d’allergies et d’inflammations parfois graves. Durant la séance de tatouage, les aiguilles percent la peau et induisent une brèche dans la barrière cutanée. Cette petite plaie cicatrise en quelques semaines peut être la porte d’entrée à des infections bactériennes, notamment aux staphylocoques, sans oublier les risques de contamination au VIH et au virus de l’hépatite B et C.

Par ailleurs, il faut savoir que les tatouages colorés ne réussissent pas à la peau noire. La raison tient dans le fait que les peaux noires sont épaisses et sensibles à l’encre. Du coup, elles cicatrisent très mal après les piqûre épidermiques.

Quant à la question de savoir si après la mort le tatouage demeure, la réponse est simple : tout dépend du tatouage que vous vous faite.

Toute fois, il est possible, à l’aide de laser dédiés, de les effacer de la peau, mais ce traitement coûte très cher.

Sandrine BADO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 36 personnes tuées par des HANI à Barsalgho

Infowakat MEDA

Burkina : les volontaires pour la défense de la patrie désormais institués

Infowakat MEDA

Gaoua : les élèves de Gaoua en grève de 48h pour manque d’enseignants

Infowakat MEDA

Oudalan : deux terroristes neutralisés à Salmossi

INFOWAKAT

Présidentielle 2020 : 14 mille Burkinabè de l’extérieur enrôlés (CENI)

Infowakat MEDA

Enrôlement des Burkinabè de la diaspora : voici les statistiques par pays

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR