Actualité

Santé : pourquoi le vagin “proute”?

Le phénomène du « pet vaginal » est de plus en en plus observé chez certaines femmes. Il arrive par moment que des femmes vivent cette situation qui, jusque-là est méconnue chez bon nombre de personnes.

Contrairement au « pet intestinal » (ndlr : les pets courants), qui, lui est fait de gaz et d’odeur, le « pet vaginal » lui, produit juste de l’air. C’est tout simplement l’expulsion d’air par le vagin. Plusieurs éléments peuvent l’expliquer.

A priori, les femmes qui ont déjà connu la maternité surtout par voie basse peuvent en vivre. En effet, lorsqu’on accouche par la voie naturelle, les lèvres du vagin s’éloignent un peu l’une de l’autre et la vulve laisse passer aisément l’air.

Il est aussi remarqué que certaines positions sexuelles comme la levrette au cours des rapports sexuelles peuvent l’entrainer. Pendant les ébats sexuels, le vagin de la femme se dilate par coup d’excitation. Il y a un relâchement des parois. En ce moment, l’air peut très vite s’y intégrer. Ainsi donc, cet air sera évacué soit pendant cet instant des rapports ou plus tard.

La mauvaise gestion aussi du lubrifiant peut aussi créer ces pets. En réalité, L’utilisation en grande quantité des lubrifiants humidifie le vagin au point où il devient glissant. Cela est favorable pour l’air, qui peut s’y introduire sans difficultés.

L’un des éléments à ne pas négliger parmi les causes du pet vaginal est le sport. Cela peut susciter la stupéfaction chez plus d’un ; mais la course à pied ou l’exercice des abdos entrainent un relâchement du périnée qui est un ensemble de muscles qui s’étend du pubis au coccyx.

Par conséquent, il n’est pas rare d’entendre du bruit provenant du vagin à la suite d’une épreuve sportive. A l’instar de ces exercices sportifs, il y a également des mouvements qui peuvent y contribuer. La posture de la chandelle par exemple ; Lorsque les deux jambes sont dressées en l’air pendant un certain temps, les pets vaginaux peuvent se présenter !

A tout cela, on ajoute la constipation à répétition qui en est aussi une cause. Le fait de pousser fort va attirer un léger relâchement du périnée, et donc d’occasionner les pets.

Somme toute faites, le pet vaginal n’est que la libération de l’air du vagin. Il peut se produire en entrainant un bruit, comme en étant totalement silencieux ! Il ne présente aucun danger pour la femme ; il ne provient donc pas d’un problème médical ou d’un trouble pathologique. Nous devons tous nous en imprégner !

Rachid Traoré (Stagiaire)
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Centrafrique : les Casques bleus gabonais retirés de la MINUSCA en raison d’allégation de viols

INFOWAKAT

Politique : Luc Adolphe Tiao quitte le navire du CDP

INFOWAKAT

Fada N’Gourma : la police interpelle un mineur conduisant un tricycle en pleine ville.

INFOWAKAT

Télévision nationale du Burkina : Jean Emmanuel Ouedraogo est le nouveau Directeur

INFOWAKAT

Burkina : la restructuration des zones non loties coûtera environs 800 milliards de F CFA

INFOWAKAT

Entreprenariat : « Seule l’audace peut vous faire créer votre entreprise », Léonard Bazemo

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR