A LA UNE Actualité Burkina Société

Sécurité au Burkina : De nombreux Ouagavillois approuvent la présence des chefs militaires sur le terrain des opérations !

Dans son adresse à la nation après le drame de Inata, le président Roch Marc Christian Kaboré a annoncé la prise de mesures immédiates pour répondre aux attentes de la population. Parmi lesquelles mesures, la présence effective et active des chefs militaires sur le théâtre des opérations, aux côtés de la troupe. Infowakat.net à travers un micro-trottoir en ligne, a recueilli les avis des citoyens et internautes sur la décision.

Il faut noter que de la présence des hauts gradés sur le terrain au côtés des troupes, bon nombre d’intervenants ont affirmé être d’avis d’avec la mesure.

Thomas Coulidiaty, lui, pense que c’est une décision noble prise par le président. En effet de ses dires, c’est sur le terrain que les chefs doivent être, car c’est là qu’il y a la guerre. « Les chefs militaire doivent être présents sur le théâtre des opérations car la guerre se déroule sur le terrain et non dans les bureaux ». S’est il expliqué.

« Les chefs militaires sont ceux qui ont étudiés la guerre dans de grande écoles à l’international, ils maîtrisent mieux les choses de façon stratégique et tactique sur tout les plans, que les jeunes militaire de 22 , 23ans, mais pour les appliquer pleinement ils doivent être sur le terrain et c’est une obligation actuellement » a lancé Amos Paré, en relevant que le pays a besoins décisions fermes du genre à exiger fermement le déploiement des chefs militaires sur le terrain et radiés tout ceux qui refuseront d’obéir où mettre à la retraite les vieux chefs militaires.

Arsène Nanema rejoint l’avis de Thomas, cependant, lui trouve la décision tardive. Selon lui, la décision devait intervenir aux premières heures des attaques. « C’est inadmissible qu’on envoie nos petits frères qui n’ont pas d’expérience et ne connaissent pas le terrain au front » a-t’il déclaré.

Pour Déodat Litchéou, les chefs doivent être sur le terrain car ils sont les plus expérimentés. Ces derniers doivent être des chefs qui montrent le chemin à prendre. « Ils doivent être des leaders qui avancent le premier pas sur le chemin afin que les autres les suivent » ; s’est-il expliqué.

De tout le lot, un seul semble se démarquer de l’idée commune. Sous le couvert de l’anonymat, un Ouagavillois se demande si le fait d’envoyer les hauts gradés sur le terrain de combat est la meilleure décision à prendre. « Est-ce que les chefs militaires ont l’expérience sur le terrain vu que ces gens ont duré dans les bureaux ? Il ressort qu’il faut toujours envoyer ceux qui ont l’expérience sur le terrain » a-t-il dit. Celui-ci précise de ce fait que les « chefs » peuvent sur le terrain pour encourager les soldats même s’ils n’interviendront pas. Pour lui ce sont les bons renseignements fiables qui sont les solutions. Tout comme lui, certains ont de même émis des réserves sur le bien fondé de cette mesure.

Cependant tous restent à l’écoute quant à la mise en œuvre effective de la volonté de Roch Kaboré.

Et vous quel est vôtre avis ?

Alex SOME
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

CAN 2021: L’Egypte élimine la Côte d’Ivoire au bout du suspense et se qualifie en quart de finale

INFOWAKAT

Coup d’État au Burkina : le MPP exige la libération de Roch Kaboré

INFOWAKAT

Burkina : 08 OSC annoncent prendre acte du coup d’Etat

INFOWAKAT

Mali : le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA rejette le calendrier proposé par la transition

INFOWAKAT

Entrepreneuriat : Il faut savoir prendre des risques en entrepreneuriat, selon Witbyanda Fax Assami Ouédraogo

REDACTION

Burkina/Coup d’Etat 2022: L’UAS appelle ses sympathisants à rester vigilants

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR