A LA UNE Actualité AFRIQUE Monde

Sécurité : Face aux terroristes, le Niger « a la télécommande, pas la France » selon Bazoum

Dans une interview accordée au quotidien français Le Monde, le président nigérien Mohamed Bazouma indiqué que c’est le Niger lui même qui tient la télécommande face aux terroristes, pas la France qui appuie son armée.

Avec la France, « nous menons des opérations à notre frontière avec le Mali qui se passent dans d’excellentes conditions », décrit le chef d’Etat nigérien, dont le pays a accepté le maintien d’une base aérienne française à Niamey et l’appui de soldats pour l’aider à lutter contre les jihadistes à la frontière malienne.

« Quand nous éliminons 16 terroristes le 11 novembre, en quoi cela pourrait-il provoquer un sentiment contre les Français? », fait-il valoir. « Nous avons une petite opinion à Niamey, qui s’exprime par moments mais qui ne mobilise guère les foules. En ce qui concerne le Niger dans son ensemble, je n’ai pas l’impression d’avoir affaire à un sentiment antifrançais d’envergure », souligne-t-il.

Interrogé sur les négociations annoncées par Niamey avec des groupes jihadistes, le président Bazoum estime que « c’est grâce à ces discussions que nous avons une relative accalmie dans les régions d’Abala, de Tillabéri et dans certains endroits proche de la frontière avec le Burkina Faso ».

« Nous avons la télécommande entre nos mains. Elle n’est pas dans celles de la France », conclut-il. L’armée française a achevé en août son départ du Mali après neuf ans de présence, alors que la junte au pouvoir travaille désormais – même si elle s’en défend – avec le sulfureux groupe paramilitaire russe Wagner.

Quelque 3.000 militaires français restent déployés au Niger, au Tchad et au Burkina Faso. Mais la France veut déployer une nouvelle stratégie en Afrique pour y réduire l’exposition et la visibilité de ses forces militaires et se concentrer sur « la coopération et l’appui », en termes d’équipement, de formation ou de renseignement avec les pays partenaires, selon la présidence française.

Avec VOAAFRIQUE

La rédaction 

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le gouvernement de la transition va bientôt rembourser les salaires coupés pour fait de grève de 2019 à 2021.

INFOWAKAT

Sanmatenga : Des individus armés vandalisent le commissariat et la mairie de Mané

INFOWAKAT

Respect de la tranquillité publique : La police municipale procède à la fermeture de débit de boissons

INFOWAKAT

Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police Nationale

INFOWAKAT

Coopération Sino-Burkinabè : Un festival au cœur de la relance économique dans un contexte de l’insécurité

INFOWAKAT

Burkina Faso : la France prête à revoire sa stratégie militaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR