A LA UNE Actualité Burkina Sécurité

Sécurité : la part des médias dans la lutte terrorisme

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants a entrepris des sensibilisions au profit de plusieurs composantes de la population. C’était au tour des journalistes ce vendredi 29 novembre 2019. L’expert de l’armée Egyptienne, le Major général Hesham Elhalaby a animé la conférence autour du thème « Guerre et conflits de 4e Génération ». Le conférencier estime que le rôle des journalistes dans cette guerre asymétrique est de sensibiliser la population. Et aussi amener ces derniers à collaborer avec les Forces de défense et de sécurité.

Le conférencier a clarifié le concept de ‘’guerre de 4e génération’’. Pour lui, cette guerre diffère des guerres de la 1re à la 3e qui étaient basées sur la confrontation entre armées sur un champ de batail.
Pour l’expert, la guerre a dû prendre une autre tournure, forme, parce que les 3 dernières générations de guerre demandent beaucoup de moyens et sont très couteuses.

Ainsi le but de la guerre de la 4e génération, est de déstabiliser le pays ciblé en s’attaquant à ses institutions pour que le pays devienne défaillant. Et ensuite vient l’établissement de l’influence de l’ennemi.
Le Major général Hesham Elhalaby estime que la perception du terrorisme ne doit pas se limiter aux opérations menées par quelques individus. En caricaturant cela par une pyramide, le conférencier explique qu’au sommet, on retrouve l’Etat parrainant le terrorisme. Intervient en deuxième position, les acteurs non étatiques qui soutiennent le terrorisme, les groupes terroristes se charges d’organiser les opérations individuelles qui est la base de la pyramide.

Les groupes terroristes, pour que les opérations se mènent, ils transforment les peuples radicalisés en terroristes. Ou par une opération psychologique, c’est-à-dire mobiliser l’opinion pour remettre en cause le système de gouvernance et convaincre les manifestants d’aller dans les rues.

La conduite à tenir des médias

« Les médias doivent disposer donc d’un projet pour alerter, sensibiliser la jeunesse en leur inculquant le respect des divergences politiques, religieuses», propose Hesham Elhalaby.
Les médias ont aussi pour rôle d’apaiser les différends entre population et gouvernement. Ils doivent aussi convaincre les populations à collaborer en passant la bonne information aux FDS. Et combattre l’extrémisme politique et religieux en persuadant la population à passer à la modernisation.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Lutte contre la prolifération des produits prohibés: environ une tonne de denrées périmées saisie à Gaoua

INFOWAKAT

Politique : l’opposition felicite les récipiendaires des 04 partis politiques.

INFOWAKAT

Mali: le chef du Bureau de la Minusma à Kidal sommé de quitter le pays

INFOWAKAT

Politique : Roch s’est empressé de répondre à Macron

Infowakat MEDA

Fête du 11 décembre : le film de la crucifixion des journalistes se répète

INFOWAKAT

Sommet de Pau : Macron dépêche un envoyé spécial à Niamey

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR