A LA UNE Articles Burkina Sécurité

Sécurité : le Burkina est comme une “fenêtre brisée”, mais l’espoir demeure

Cinq ans après la première attaque terroriste contre le Burkina Faso, le pays, s’est enfin doté d’une politique nationale de sécurité. Ce document cadre, qui est en phase de correction et d’adoption, met la sécurité du citoyen, de ses biens et celle de l’Etat au centre des décisions. Et selon le colonel major Théodore Palé secrétaire général à la défense, le principal défis pour le Burkina Faso c’est de “construire un Etat capable de répondre aux besoins et aux aspirations des populations, dont le premier est la sécurité”.

Ludovic Kibora

Ce n’est pas une politique de sécurité “copiée-collée” rassure le colonel major Théodore Palé, secrétaire générale à la défense. Elle a été entièrement pensée par des Burkinabè d’horizons divers, en vue de la faire correspondre au mieux à la réalité du Burkina Faso. Une réalité qui a pendant longtemps avait échappé aux politiques, poursuit-il.

Le profil sécuritaire du Burkina Faso est assez complexe. Dans l’insécurité, l’on retrouve, le djihadisme, et toute sorte de banditisme, cela parce que “nous avons un Etat défaillant”, qui n’arrive pas à asseoir son autorité, à l’image de la “théorie de la fenêtre brisée”. Et dans la sous région, a fait remarquer le docteur Ludovic Kibora, expert en sécurité, la relative “facilité” d’ans l’acquisition “d’armes lourdes” pèse pour beaucoup dans la la lutte antiterroriste. Et le Burkina Faso est un carrefour de trafique de drogue, de contrebande et de migrants.

La politique nationale de sécurité qui vient d’être achevée contient toutes les stratégies imaginables, alliant le militaire et les actions de développement à mener afin de retrouver un Etat entier et souverain.

Le remède, dans l’application de cette politique, indique Ludovic Kibora est “l’unité nationale” qui “doit mobiliser les Burkinabè autour d’un même objectif, dans un esprit de solidarité, loin de la stigmatisation et du replie identitaire”.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Elections couplées de 2020 : la date limite de réception des dossiers de candidatures

INFOWAKAT

Covid19-BF : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 15 septembre 2020

INFOWAKAT

Cyber criminalité : Ils ont extorqué près de 10 millions FCFA à leurs victimes

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR