A LA UNE Actualité Burkina Sécurité

Sécurité : Le Burkina Faso acquiert d’équipements et de véhicules de défense turcs

Le Burkina Faso a approfondi sa coopération avec la Turquie dans le domaine de l’industrie de la défense. Ainsi, le pays compte renforcer son armée pour mieux lutter contre les organisations terroristes.

Selon l’Agence Anadolu, le Burkina Faso qui souhaite renforcer son armée pour mieux lutter contre les organisations terroristes, a approfondi sa coopération avec la Turquie dans le domaine, ces dernières années.

Apprend-on que les entreprises d’industrie de défense turques suscitent l’intérêt des pays africains avec la qualité de leurs produits, des coûts acceptables et des services d’entretien et de réparation.

Ainsi, précise-t-on que le Burkina Faso utilise depuis un certain temps le véhicule blindé tactique Cobra, produit par l’entreprise turque Otokar. L’Agence dresse la valeur des exportations turques réalisées vers ce pays africain pendant les huit premiers mois de 2020, a été de 277 mille dollars, concernant l’industrie de défense et de l’aéronautique.

« Ce chiffre est passé à 6 934 000 dollars dans la même période de 2021. Il s’agit donc d’une hausse de 2 403% ». On se rappelle que le Président du Faso Roch Kaboré, lors de sa visite en Turquie en 2019, a signé l’accord de coopération d’industrie de défense cherchant à diversifier les produits turcs qu’il importe. Dès lors, informe-t-on que, l’entreprise ASFAT a signé un contrat en vue d’exporter des équipements mécaniques de déminage. De même, ASELSAN a réalisé des exportations destinées vers le Burkina Faso.

Au mois d’Août 2021, le ministre burkinabè délégué à la Défense, le colonel-major Aimé Barthelemy Simporé, élevé au grade de général de brigade par le Chef de l’Etat a participé au 15ème Salon international de l’Industrie de la défense (IDEF’21) à Istanbul.

En marge du salon, un contrat a été signé entre des entreprises turques et les forces armées de la zone G5 Sahel (basées au Mali, en Mauritanie, au Tchad, au Burkina Faso et au Niger). Dans le cadre de ce contrat, la société anonyme turque de l’industrie mécanique et chimique fournira des fusils et des munitions au G5 Sahel.

Après le conseil des ministres du mercredi dernier, Ousséni Tamboura, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement a annoncé clairement la position du gouvernement Burkinabè de signer un accord avec la Turquie dans « l’industrie de la Défense pour la production, l’achat et l’entretien de matériels de défense ». Depuis 2018, les estimations indiquent que le Burkina Faso a dépensé 1,3 milliard de dollars américains pour la lutte contre les terrorismes.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

REDEVABILITE : Opération spéciale de lutte contre le non-respect de l’obligation faite aux transporteurs de d’agrégats, excrétas et assimilé de couvrir leurs chargements.

INFOWAKAT

Entreprenariat : A la découverte de la promotrice du concentré de graine de palme TEN’OR

REDACTION

Sécurité : Interdiction de passer devant la prison de Dédougou à partir de 21h00mn

INFOWAKAT

Visite du chef de l’Etat dans les Hauts-Bassins : le président DAMIBA est arrivé ce matin à Bobo

INFOWAKAT

Kompienga : Au moins 07 soldats tombés

INFOWAKAT

Roch Kaboré : Plus de 100 jours sans liberté, le parti s’en inquiète

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR