A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique

Sécurité : L’hémicycle implique la population

La Commission de la défense et de la sécurité (CODES) avec l’appui du centre parlementaire canadien a tenu une conférence publique ce jeudi 11 avril 2019. L’objectif est de créer un espace de discussion en vue de permettre aux parlementaire et à l’ensemble des participants de cerner l’interdépendance de la paix , des droits de l’homme de la sécurité et de développement.

C’est sous le thème « Démocratie, défis sécuritaire, progrès économique et social » que s’est tenue la conférence publique. Ce thème a été choisi au regard de la situation sécuritaire non reluisante du Burkina Faso en vue de galvaniser tous les citoyens à participer à cette lutte. « Quand on dit que les forces de défense doivent faire quelque chose, nous estimons qu’il faut impliquer la population à s’engager et à contribuer à la paix et à la sécurité », s’exprime le président de la CODES, Alidou Sanfo.

« Au niveau de la CODES ils ont eu l’idée de mettre les députés au même niveau d’information avec l’accompagnement du centre parlementaire canadien sur l’ensemble des mécanismes déjà en place au niveau de l’Afrique de l’Ouest pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent », affirme le 5e vice-président de l’Assemblée nationale, Mossé abdoulaye . Et vue que ces mécanismes ne s’adaptent pas à l’Afrique de l’Ouest, les parlementaires avec l’accompagnement du centre parlementaire canadien ont décidé de réfléchir pour porter leur touche à l’amélioration de la sécurité en Afrique de l’Ouest.

L’aboutissement, de cette réflexion selon le 5e vice-président de l’Assemblée nationale, Mossé abdoulaye, c’est de voir améliorer la rentabilité des représentants au niveau des différentes instances tant au niveau du G5 Sahel, de la sous-région et des ONG. « Cela renforce la capacité en matière de conception des lois surtout dans la lutte contre le terrorisme, ce qui nous permet d’améliorer ces lois pour être dynamique sur le terrain ».

Cette conférence publique va aussi permettre une ouverture des activités de l’Assemblée nationale aux publics. L’Assemblée nationale entend rester dans la transparence dans toutes ses activités. « Tout ce que nous faisons à l’Assemblée nationale en tant que représentent du peuple, nous avons le devoir de rendre compte aux peuple c’est pourquoi chaque commission a choisis de faire une conférence publique pour montrer tous ce que nous faisons et demander la contribution de ce peuple ».

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : Appel au boycott de la célébration officielle régionale du 8 mars 2021 à Houndé

INFOWAKAT

Sécurité : 05 VDP tués dans une attaque à Kourao

INFOWAKAT

Tension au Sénégal : la CEDEAO réagit

INFOWAKAT

Formation en Cyberpatrouille et Infiltration en ligne : 16 Forces de l’Ordre reçoivent leurs parchemins

INFOWAKAT

Ouagadougou : enfin une opération de nettoyage des ponts du centre ville

INFOWAKAT

Soum : Découverte de 05 corps sans vie à Kobaoua

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR