Actualité

Sécurité pénitentiaire : 98 assistants désormais opérationnels !

Le ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique, garde des sceaux a procédé ce jeudi 24 décembre 2015 à la présentation de 98 stagiaires en fin de formation et la décoration de personnels de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (GSP). Cette cérémonie a été présidée par la ministre Joséphine Ouédraogo.
 
Cette année, ce sont au total 98 assistants de sécurité pénitentiaire, issus de concours directs, qui sont présentés à la ministre de tutelle. Aussi, la cérémonie de présentation de ce jeudi 24 décembre 2015 marque leur entrée solennelle dans la grande famille judiciaire burkinabè. Cette cérémonie a également vu la récompense des personnels de la GSP et civils pour d’éminents services rendus dans ce domaine. Il s’agit notamment de 42 personnes qui ont été distinguées dont une personne civile.  
 
La ministre de la justice, garde des sceaux, Joséphine Ouédraogo, précise que « la décoration des 41 personnes GSP n’est point pour faire démériter ces nombreux autres qui remplissent avec la plus grande exemplarité leur devoir ». Elle a par ailleurs adressé ses félicitations aux récipiendaires pour les efforts consentis dans le cadre des opérations de maintien de paix au Burkina Faso et ailleurs.   
 
La Garde de Sécurité Pénitentiaire (GSP), faut-il le rappeler, est un corps paramilitaire créé le 17 août 1984. Son rôle est de veiller à la sécurité des établissements pénitentiaires ainsi que toutes les enceintes relevant du département de la justice. Depuis octobre 2014, la formation de son personnel est prise en charge par l’Ecole nationale de la GSP située sur le site de la prison de haute sécurité sur la route de Ziniaré. De nos jours, ce corps compte plus d’un millier de personnels.
 
 
Dans le cadre de leurs missions, les personnels de la GSP peuvent être déployés dans les différentes opérations de maintien de paix des Nations Unies. Ainsi, plusieurs personnels GSP sont présents depuis 2006 dans les opérations de maintien de la paix où ils apportent leurs expertises dans le cadre de la reconstruction des états de crise.
 
 La promotion sortante a, par la voix de son délégué Kassoum Nikiema, salué tous les efforts faits en faveur de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel GSP. Le délégué a cependant mentionné quelques difficultés auxquelles la promotion 2013-2015 a été confrontée. Ce sont entre autres la question des retards dans le paiement des pécules, la difficulté de la dotation en tenue pendant la formation et le mandatement qui tarde à venir.
Kassoum Nikiema a finalement adressé ses remerciements aux responsables politiques, judiciaires et pénitentiaires ainsi qu’au centre de formation. Les 42 récipiendaires représentent pour le délégué et sa promotion, « des modèles qu’ils s’efforceront d’emboiter le pas ».  
 
infofaso.net
Noufou OUEDRAOGO
Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Région de l’Est : un convoi militaire a sauté sur un engin explosif improvisé sur l’axe Fada-Matiacoali

INFOWAKAT

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR