Actualité Burkina Société

Sécurité routière : Les femmes de la police nationale initient les enfants

 

L’Association des fonctionnaires féminins de la police nationale a organisé ce samedi 10 septembre à Ouagadougou, un camp d’initiation à la sécurité routière en faveurs des enfants et des adolescents. L’objectif visé par cette activité est de montrer à ces jeunes usagers, le code de la route, afin de contribuer à réduire un temps soit peu les cas d’accidents et l’incivisme routier.

Des enfants apprenant à circuler sous le regard d’un moniteur
Des enfants apprenant à circuler sous le regard d’un moniteur

C’est bientôt la rentrée des classes. Tous les élèves seront donc amener à se rendre à l’école, afin de bénéficier des cours qui y sont dispensés. Et nous savons tous combien de dangers de la circulation routière, courre les enfants, de la maison à l’école. Et c’est en vue de contribuer à réduire les accidents de la circulation et l’incivisme routier chez les jeunes enfants que l’Association des fonctionnaires féminins de la police nationale (AFFPN) a organisé ce samedi 10 septembre 2016 à Ouagadougou, un camp d’initiation à la sécurité routière.

Selon le Commissaire Jocelyne Dabiré, vice-présidente de l’AFFPN, ce camp d’enfants, spéciale initiation au code de la route, entre dans le cadre des activités de leur association.  « A partir de ce camp, nous voulons leur faire savoir qu’en réalité l’incivisme routier n’est pas une notion qui leur est étrangère et qu’il s’agit d’acte qu’ils posent parfois eux-mêmes ou par leurs parents, et que s’il leur revenait l’obligation de donner l’exemple, qu’ils aient assez de moyens pour pouvoir justifier pourquoi il ne faut pas le faire», a confié le commissaire Jocelyne Dabiré.

De ce fait, elle a indiqué qu’au cours de la journée, les enfants recevront une formation théorique et pratique sur le code de la route. Par ailleurs, elle a annoncé que dans les jours à venir, l’association organisera une collecte de fonds, à travers un diner gala, pour appuyer les centres de réinsertion des enfants qui sont en conflit avec la loi. En outre, Le président de l’Association pour l’éducation routière des enfants (AERE), Daniel Zombré, a salué cette initiative du personnel féminin de la police nationale, car selon lui, pour devenir un bon usager de la route, il faut l’apprendre dès le bas-âge. Pour lui, l’incivisme routier qui sévit actuellement au Burkina, est dû à un manque d’éducation sur la sécurité routière.

Ainsi, il a lancé un appel à tous les parents, à s’impliquer à l’éducation routière de leurs enfants. En rappel, l’Association des fonctionnaires féminins de la police nationale a été créée en 2010 et vise à contribuer à l’épanouissement de la femme policière.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’actualité de la semaine en bref…

Jordan MEDA

Entrepreneuriat : SANTENAT étend ses tentes

REDACTION

Burkina : En attendant le vote!

REDACTION

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR