A LA UNE Actualité Burkina Sécurité

Sécurité : « Servir la nation Burkinabè jusqu’au sacrifice suprême » le leitmotiv de la 5e promotion de l’Académie de police.

La 5e promotion des élèves commissaires et officiers de l’académie de police a fait sa sortie officielle ce mardi 27 juillet 2021. La cérémonie de fin de formation a été marquée par un cérémonial digne des grands jours, en présence de personnalités politiques, dont le président Rock Marc Christian Kaboré, par ailleurs président de la cérémonie et le président de l’Assemblée Nationale, aussi parrain de cette 5e promotion.

Crée depuis 2013, avec un début effectif des activités en 2015, l’académie de police est une école supérieure de la police nationale. Les objectifs de ce centre sont de « désengorger l’école nationale de police, renforcer le commandement et la discipline et assurer le formation professionnelle initiale des commissaires et des officiers de la police », d’où le slogan « Érudits pour la nation, l’excellence et le droit».

Pour cette année 2021, ce sont en tout 110 élèves issus de la 5e promotion, dont 10 commissaires et 100 officiers qui ont parachevés leur formation après un parcours de 02 années au sein de l’académie. Tous les 110 impétrants ont reçu la pose des épaulettes des mains des autorités.

En effet l’objectif de la cérémonie est de reconnaître le mérite des élèves qui ont satisfait aux exigences de la formation, qui se matérialise par le port des épaulettes. Cet acte vient marquer leur entrée dans le service de la police désormais. « C’est la 5e fois d’affilé depuis son ouverture en 2015, qui l’école met à la disposition du pays des cadres supérieurs destinés aux hautes fonctions de la police nationale et de l’administration de façon générale. Ce sont 110 têtes bien pleines dans des corps bien faits » a affirmé le Directeur de l’Académie de Police, le commissaire divisionnaire de police, Edmond Tapsoba, au cours de la cérémonie.

La question sécuritaire, à l’ordre du jour des missions de la promo de l’« Unité »

Le délégué général de la 5e promotion, Bakari Sanou, a quant à lui affirmé que la ‘’troupe” est prête à répondre à l’appel, partout où le devoir attend. « mieux, nous sommes aptes et disposés à servir la nation Burkinabè jusqu’au sacrifice suprême » a-t-il davantage martelé.

Conscient des problèmes sécuritaires que vit le Burkina Faso, Bakari Sanou, confiant des travaux à réaliser et se faisant sien le thème de la cérémonie, « La dynamique de la formation des forces de sécurité à l’aune des mutations de la crise sécuritaire au Burkina Faso », a notifié la nécessité d’une mobilisation des Hommes , sans réserve aucune pour sauver la mère patrie et léguer aux générations futures, un pays de paix, d’unité et de bonne espérance. « Pour nous rien ne vaut l’honneur de servir la patrie comme l’on servirait une mère » , a-t-il laissé entendre.

Le ministre de la sécurité, Maxime KONE, prodiguant des conseils aux impétrants de la 5e promotion, a pour sa part relevé trois critères qui, pour lui, peuvent être facteur de blocus dans la lutte contre le terrorisme. « Les querelles de clochers entre les différents corps ; les incompréhensions inutiles entre supérieur et subalternes ; le non respect des droits de l’homme » a révélé Maxime KONE en invitants les impétrants au renforcement de la cohésion avec les autres forces de défense et de sécurité et à être de vrais leaders et des meneurs de troupes toujours à l’écoute des hommes.

Rock Marc Christian Kaboré, le président de la cérémonie à pour sa part, affirmé que cette 5e promo devra être au-delà des défis liés au terrorisme auxquels ils feront face. Il invite aussi les éléments à toujours rester unis, comme l’indique le nom de baptême de la promotion, « unité ».

La cérémonie s’est clôturée par un défilé des différentes troupes de la police, devant les autorités et parents sortis nombreux pour l’occasion.

Alex SOME
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Développement de l’industrie pharmaceutique : le président du Faso partage sa vision pour le renforcement du système sanitaire

INFOWAKAT

Burkina : Le Cisc demande que la lumière soit faite sur les exactions contre les peuls

INFOWAKAT

Mali : Au moins cinq (05) personnes ont été tuées dans une attaque

INFOWAKAT

Axe Ouagadougou-Kongoussi : un mort et 12 blessés dans un accident de circulation

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : Quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR