A LA UNE Actualité Articles Burkina Economie

Semaine du numérique : la diaspora partage ses expériences à la journée des communautés

La journée des communautés numériques se tient ce 9 septembre 2020 en marge de la semaine du numérique. Avec au menu des panels et des échanges sur les opportunités de l’intelligence artificielle, l’accent est mis sur le partage d’expérience de la diaspora avec des jeunes porteurs de projets.

C’est une tradition à l’occasion de la semaine du numérique depuis maintenant deux ans. La journée des communautés, qui réunit toutes les communautés œuvrant pour le tout numérique au Burkina se veut un cadre de réflexion, de partage d’expérience et d’échange.
A cet effet, les investisseurs, les porteurs de projet et les incubateurs y prennent part. Une occasion qui « permettra sans doute de renforcer le réseautage au sein de l’écosystème numérique au Burkina Faso et le partage d’expérience », foi de Amadé Ouédraogo, chargé de mission au ministère en charge de l’économie numérique par ailleurs représentant la ministre à l’occasion du lancement de la journée des communautés. Egalement, « c’est une activité qui sert de tremplin aux différents acteurs pour développer une synergie d’action à même de contribuer au renforcement de l’écosystème pour l’édification de la société de l’information. »

Rodrigue Guiguemdé, directeur général de développement de l’industrie numérique

Parmi les innovations de la présente édition, l’on note la présence de la diaspora aux échanges à travers la visioconférence. Une initiative où le partage d’expérience de la diaspora peut accélérer le processus de développement de nos états, se convainc Rodrigue Guiguemdé, directeur général de développement de l’industrie numérique.

Des opportunités sur 4 domaines

L’objectif majeur de cette journée est de faciliter le partage des meilleures pratiques et expériences de l’utilisation de l’intelligence artificielle et son interaction avec les secteurs de développement.
Serges Rodrigue Bonkoungou, un des panélistes à quant à lui, exposé les opportunités liées à l’utilisation de l’intelligence artificielle. Des opportunités qu’il résume en quatre points notamment dans les domaines de la santé publique, de la gouvernance, de l’environnement à travers l’agriculture et de l’éducation. Pour lui, l’Afrique dispose d’atouts pour amorcer la révolution numérique toutes ses cartes sont blanches et il lui appartient de maximiser sur la compétence locale en formant les jeunes.

Intelligence artificielle pour développer l’agriculture
Serges Rodrigue Bonkoungou n’a pas manqué d’évoquer les opportunités de l’intelligence artificielle dans le domaine agricole, secteur qui occupe au moins 80% de la population burkinabè. Il ressort que ces technologies peuvent être utilisées pour déterminer les prévisions météorologiques grâce à un système de drone et de satellite, le système d’irrigation intelligent et automatique. Il a de ce fait,  exhorté les jeunes à s’investir dans l’apprentissage. «Car dans ce domaine, dès que tu acquiers de la compétence qualifiée, tu deviens autonome», dit-il.

Mariam Ouédraogo
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Elections couplées de 2020 : la date limite de réception des dossiers de candidatures

INFOWAKAT

Covid19-BF : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 15 septembre 2020

INFOWAKAT

Cyber criminalité : Ils ont extorqué près de 10 millions FCFA à leurs victimes

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR