A LA UNE Actualité

Situation nationale : Un bilan négatif pour le Balai citoyen

Le Balai citoyen s’est prononcé sur la situation nationale ce jeudi 23 mai 2019. Situation nationale qu’il peint tout en noir avec les mouvements d’humeurs incessants dans les différents corps de métiers pour l’application des textes adoptés et la situation sécuritaire qui se dégrade de jours en jours. Le mouvement a donc attribué un blâme au pouvoir actuel.

Avec les multiples débrayages de ces derniers temps, l’efficacité du gouvernement est remise en cause. « Depuis 2016 jusqu’à aujourd’hui nous avons constaté qu’il y a de graves déficits sur la question de la gouvernance qui appel la note du blâme », affirme le coordonnateur du Balai citoyen, Serge Bambara.

 

Serges BAMBARA alias Smokey

Les crises à Yirgou et Arbinda qui ont occasionné plusieurs morts et déplacés n’ont pas laissé indifférent le mouvement du Balai citoyen. Il estime donc que le gouvernement doit avoir une gestion diligente et responsable de ces drames.

Pour le coordonnateur du Balai citoyen, « tous les moyens doivent être mis à la disposition de la justice pour la bonne conduite de la recherche de la vérité dans l’assassinat des leaders communautaires et des membres de leurs famille ».

En ce qui concerne les mouvements de grève constatés sur le territoire nationale, le gouvernement peut venir à bout de ces mouvements d’humeur selon le Balai citoyen avec « un vrai dialogue ». Il appelle les autorités à assumer leur rôle au niveau de l’exécutif.

Sur la situation de la sécurité nationale, le succès des opérations militaires comme Otapuanu dans l’Est et le Centre-Est montre que le Burkina Faso peut venir à bout des terroristes mais, « c’est une lutte qui ne peut se gagner que si elle se fait dans le respect des droits humains », s’exprime le porte-parole du Balai citoyen, maitre Guy Hervé Kam. Ce dernier estime qu’avec la formation que les militaires ont reçu, ceux ci ne devraient « pas jeter le bébé avec l’eau du bain ».

Le Balai citoyen dit s’engager avec les organisations déjà sur le terrain afin de lutter pour défendre la cause de la forêt de Kua car pour eux, le gouvernement semble vouloir céder aux « caprices d’un bailleur de fonds ».

Le mouvement considère l’offre de service de Blaise Compaoré à son successeur Rock Christian Kabore à la lutte contre le terrorisme comme une proposition indécente. Pour eux, Blaise Compaoré doit venir se justifier sur les crimes de sang et économiques qui lui sont imputés, chose que le peuple burkinabé attend de lui avant de proposer une aide quelconque.

« Ce qui se passe aujourd’hui n’est que la conséquence des années de compromission du pouvoir Compaoré. Ce qui est important pour le peuple burkinabè, ce n’est pas de retomber dans un commerce à l’avenir incertain pour notre pays mais que chacun doit répondre pour ses actes », laisse entendre maitre Guy Hervé KAM.

Le Balai citoyen précise que si pendant les 27 ans de pouvoir de Compaoré, il avait fait du Sahel une partie intégrante du Burkina Faso en y déployant une administration digne de ce nom, peut être qu’on n’en serait pas dans cette situation dans cette zone du pays.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Développement de l’industrie pharmaceutique : le président du Faso partage sa vision pour le renforcement du système sanitaire

INFOWAKAT

Burkina : Le Cisc demande que la lumière soit faite sur les exactions contre les peuls

INFOWAKAT

Mali : Au moins cinq (05) personnes ont été tuées dans une attaque

INFOWAKAT

Axe Ouagadougou-Kongoussi : un mort et 12 blessés dans un accident de circulation

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : Quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

REDACTION

1 commentaire

Becky 23 mai 2019 at 15 h 35 min

Il ne faut pas oublier que pendant 27 ans grâce à blaise le burkina etait l’un des pays le plus stable du sahel

A un moment donné faut arrêté de blamer Blaise qui n’y es pour rien dans la situation actuel du Burkina mais plûtot au président que vous avez élu à la place.

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR