Actualité Burkina Société

Solidarité nationale : La réponse du président du Faso aux sinistrés de Polesgo

Remettre des vivres aux sinistrés, tel fut l’objet de la visite sur le site de l’école Polesgo, d’une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’Etat Simon Compaoré. C’était ce dimanche 21 août 2016 dans l’après-midi. 

Les membres du gouvernement remettant symboliquement le premier sac de riz au représentant des sinistrés
Les membres du gouvernement remettant symboliquement le premier sac de riz au représentant des sinistrés

Le don est composé de 4 tonnes de riz, 10 sacs de farines, 6,5 tonnes de maïs et 5 bidons de 20 litres d’huiles, le tout estimé à 2 950 000 F CFA selon les donateurs. Il devrait couvrir les besoins alimentaires des bénéficiaires pour une période de deux (2) mois à compter de ce 21 août. « L’estimation est faite selon les normes humanitaires consistant à donner 400 grammes par jour et par personnes » a laissé entendre Laure Zongo Hien ministre chargé de la solidarité nationale. Pour elle ce geste est une réponse aux doléances adressées au chef de l’Etat lors de sa visite aux sinistrés de ce site le 15 août passé.

L’action de l’homme cause des inondations

Le secrétaire général de la région a dans son discours insisté sur le nécessité d’un changement de comportement pour ne pas à chaque fois subir les affres des eaux. Pour lui, s’il est vrai que les inondations sont le fait de la nature, il n’en demeure pas moins que l’action de l’homme peut favoriser sa survenue. Ainsi a-t-il demandé de se départir de certains actes Il s’agit notamment de  la construction dans des zones déclarées inondables, le déversage des ordures ménagères dans les caniveaux.  Cette recommandation du secrétaire général sera appuyée par le ministre chargée de la solidarité nationale.

Don de vivreLe représentant des sinistrés a pour sa part remercié le gouvernement pour le don à eux apporté.  Cependant il a tenu a insisté sur le fait qu’eux ne sont pas installés sur des routes comme les propos du secrétaire général de la région qui pourraient le laisser penser. Pour preuve, il a  rappelé que la zone de Polesgo n’avait pas été affectée par les inondations du 01 septembre 2009. Pour lui, la responsabilité des inondations est a cherchée du côté des cimenteries installées dans la zone. Pour lui l’installions de ces dernières a impacté la trajectoire des eaux de ruissellement,  avec pour conséquences les inondations.

Ce n’est pas à vendre !

Avant de procéder à la remise symbolique du premier sac au représentant des sinistrés, Simon Compaoré  s’est adressé à eux en langue mooré. Pour lui les vivres sont exclusivement destinés à la consommation des sinistrés. Ce n’est pas à vendre a-t-il insisté. La remise symbolique du premier sac de riz par les membres du gouvernement au représentant des sinistrés de Polesgo

I.Y

ARTICLES SIMILAIRES

CAN 2021: L’Egypte élimine la Côte d’Ivoire au bout du suspense et se qualifie en quart de finale

INFOWAKAT

Coup d’État au Burkina : le MPP exige la libération de Roch Kaboré

INFOWAKAT

Burkina : 08 OSC annoncent prendre acte du coup d’Etat

INFOWAKAT

Mali : le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA rejette le calendrier proposé par la transition

INFOWAKAT

Entrepreneuriat : Il faut savoir prendre des risques en entrepreneuriat, selon Witbyanda Fax Assami Ouédraogo

REDACTION

Burkina/Coup d’Etat 2022: L’UAS appelle ses sympathisants à rester vigilants

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR