A LA UNE Actualité Brèves Burkina Société

Sortie médiatique : Les ouvriers fustigent les propos du maire de Ouagadougou

La Confédération Syndicale Burkinabè (CSB) a tenu, ce 21 avril 2021, à infirmer les propos du maire lors de sa sortie dans un média de la place. En effet, le maire affirmait que les ouvriers sont des travailleurs occasionnels et ne sont ni salariés, ni employés de la mairie centrale. Ce que dément la CSB à travers des éléments juridiques du code de travail de la loi 028 du 13 mai 2018, la déclaration universelle des droits de l’homme, les éléments juridiques de la loi 03 qui régit les collectivités territoriales qu’elle a présentée.

« Tout ce que le maire de la ville de Ouagadougou a avancé, on ne peut pas rester stoïque par rapport à ces arguments qui sont infondés, mensongers et qui n’est pas digne d’une autorité de la trame du maire », argue Nouphé Bamogo, porte parole de la CSB.

Lors de leur dernière marche, le maire avait promis de régulariser leur situation, ce qui n’a jamais été fait selon la confédération syndicale Burkinabé. « Le maire en plus ne pas honorer ses propos de régler le problème des arriérés de salaires, annonce dans une radio que les ouvriers sont des occasionnels », fulmine Nouphé Bamogo. Il  poursuit, « la loi 028 est claire, le maire parle d’occasionnel et un occasionnel est une personne qui travaille pour son propre compte et que si on s’attache de son service, il ne  peut excéder deux jours et on veut étiqueter ces ouvriers qui ont plus de 25, 27 ans de carrière à des occasionnels. On ne peut pas discréditer le bien fondé de ses ouvriers ».

La Confédération Syndicale Burkinabè affirme qu’il y a un rapport de la commission ad’hoc qui existe et le maire ne veut pas que l’opinion  soit informé de ce rapport déposé depuis le 17 décembre 2020 pour la régularisation de la situation des ouvriers. Le rapport a fait des recommandations allant dans le sens de la régularisation de la situation des ouvriers. «Nous demandons que le maire de Ouagadougou puisse publier ce rapport. Ce rapport est sous réserve parce que toutes les composantes qui ont siégé à cette commission qui ont siégé dans la commission  n’ont pas reçu de copie et nous savons que si la mairie venait à tripatouiller le contenu de ce rapport. Ce serait regrettable pour la crédibilité du maire», précise le porte parole.

Face à ce qu’elle qualifie d’injustice, la CSB invite «les institutions de la République en charge des questions de médiation , la coalition des syndicats libres et indépendants d’user des instruments juridiques internationaux paraphés par le Burkina Faso afin de s’impliquer activement dans cette crise car la violation des droits des travailleurs est un péril pour tous».

 

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : Le président nigerien en visite de travail pour 48h

INFOWAKAT

Burkina : Le syndicat des transporteurs dénonce le transport de passagers aux frontières via les véhicules personnels

INFOWAKAT

Bobo Dioulasso : Des convois de nigériens bloqués par le syndicat des transporteurs à la frontière

INFOWAKAT

L’actualité de la semaine du 11 au 17 octobre 2021, en bref

INFOWAKAT

Résultat d’admission du concours professionnel de recrutement d’élèves Contrôleurs des eaux et forêts, session 2021.

INFOWAKAT

Coopération Burkina Faso/Niger : Le président Bazoum à Ouagadougou

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR