A LA UNE Actualité Articles Burkina Education

SYNAFEB : « Les troubles ne finiront jamais tant que l’Etat n’appliquera pas la loi 81 » (S. Compaoré)

Le syndicat national des fonctionnaires de l’éducation du Burkina (SYNAFEB) a tenu une conférence de presse ce lundi 09 septembre 2019. A l’ordre du jour, les revendications de leur plateforme qui portent sur l’application de l’article 1 de la loi 081 et le règlement des avancements de classe et les primes de rendement. Il prévoit déposé un préavis de grève si rien n’est fait pour la satisfaction de leurs revendications.

« Avant les enseignants étaient considérés comme un phare de la société et maintenant, c’est tout le contraire, on nous considère comme des enfoirés. On ne peut plus continuer à se sacrifier pour les ingrats », secrétaire général du SYNIACCB, Adama Dabilgou.
Le syndicat interpelle le gouvernement à adopter un texte et former le personnel à respecter les textes qui encadre leur emploi.

Le syndicat réclame aussi la suppression du recrutement niveau BBEPC dans les écoles de formation et une formation de 5 ans pour ceux qui sont déjà formés.

Le SYNAFEB estime que l’image du personnel de l’éducation doit être réhabilitée à travers l’adoption d’un décret portant éducation familiale obligatoire. Et l’adoption d’un décret portant protection du personnel de l’éducation au cours et en dehors de l’exercice de ses fonctions.

« Présentement, il faut un retour inconditionnel sur les textes de base. Les troubles ne finiront jamais tant que l’Etat ne remet pas en vigueur la loi 81 », fulmine le secrétaire général section Kadiogo du SYNAFEB, Seydou Compaoré.

Il ajoute que, quand les gens vont recouvrer leur droit, il y aura la paix, « c’est parce que les gens partent en noyade qu’ils ne peuvent plus tenir ».

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le Synatic dénonce un « piratage » d’images à la RTB

Infowakat MEDA

Tribunal de l’actualité : Les policiers et militaires radiés convoqués à la barre

Infowakat MEDA

Côte d’Ivoire : La CPI fait appel de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Nafissiatou VEBAMA

Marche UAS : ce qui s’est passé montre que nos dirigeants sont les mêmes (UAS)

Infowakat MEDA

Burkina : Le fonds minier disponible en septembre ( ministre du commerce)

Infowakat MEDA

Ougadougou : le maire n’autorise pas la marche meeting du 16 septembre

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR