A LA UNE Actualité Articles Burkina Santé

SYNTSHA: la grève aura belle et bien lieu

Le Syndicat des Travailleurs de la Santé Humaine et Animale (SYNTSHA) a organisé une conférence de presse ce lundi 20 mai 2019 à la bourse du travail. L’objectif de cette conférence était de « dénoncer le manque de volonté du gouvernement à mettre en œuvre le protocole d’accord signé, sa démission face à la santé du peuple et son mépris vis-à-vis des travailleurs et du SYNTSHA ».

Signé depuis le 13 mars 2017, le protocole d’accord n’est pas toujours pas mis en œuvre. Il s’agit des revendications relatives aux questions de travail, de carrière et l’exercice des libertés, et la relecture de textes portant participation des syndicats aux instances de gestion d’information sanitaire et des services.

Pyssiyamba Ouedraogo

Le syndicat se dit convaincue que le gouvernement et le ministère de la santé abusent de sa disponibilité au dialogue. En effet, « nous avons fait 06 rencontres et lorsqu’on fait le bilan, il n’y a rien. Le 16 avril passé, nous avons été convoqués par le secrétaire général du ministère.

Selon nous, cette rencontre ferait l’objet de discussion de notre plateforme revendicative. Mais c’était pour voir comment organiser le service minimum. C’est donc le gouvernement qui prend sur lui d’organiser la grève. Il n’a donc pas de volonté pour aborder les préoccupations des travailleurs » a déclaré Pyssiamba OUEDRAOGO, secrétaire général national du SYNTSHA.

Les syndicats entendent observer alors un arrêt de travail du 21 au 25 mai 2019, suivi d’un boycott des gardes et permanences du 25 au 03 juin. « Les agents de santé devraient désormais à partir de cette date travailler comme ceux de l’administration ordinaire de 07h30 à 15h30 du lundi au jeudi et à 16h30 les vendredis » explique-t-il.

Quant au service minimum, « c’est le gouvernement qui l’organise puisqu’on nous a même convoqué pour en parler ».

Djamila KAMBOU

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Forum des jeunes : les jeunes mettent le président devant ses responsabilités

Infowakat MEDA

Tribunal de l’actualité : L’Unité d’action populaire, légitime ou pas ?

Infowakat MEDA

Burkina-Toéni : « Nous devons nous armer de courage et de détermination » (Roch Kaboré)

Infowakat MEDA

Burkina : les agents de l’administration annoncent une grève de 96h

REDACTION

Burkina : perturbation du réseau à la direction générale des impôts

Infowakat MEDA

Burkina : 5 militaires décédés dans une embuscade à Toéni

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR