A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique

TAC : les conférences ont accouché de 11 nouveaux accords

La 8ème édition du traité d’amitié et de coopération (TAC) a vu l’adoption de 11 accords.Trois (03) accords ont été signés dans les domaines des mines, de la protection des enfants et des frontières. Huit (08) autres ont été pris en marge du conseil conjoint de gouvernements.

Sur la question de sécurité et de la lutte contre le terrorisme, la conférence a appelé au renforcement et à la mutualisation des efforts en matière de prévention et de lutte contre le terrorisme.

Pour résoudre le problème de la traite des enfants, les parties ont pris l’engagement de renforcer les dispositifs nationaux de surveillance, d’être plus vigilants, de coopérer pour le démantèlement des réseaux de trafiquants, de poursuivre et de punir les auteurs et les complices.

En ce qui concerne le Mont Péko, les deux chefs d’Etats ont instruit les ministres concernés de rechercher les ressources nécessaires avant fin 2019 afin de procéder au recensement des ex – occupants du parc National du Mont Péko.

Dans le domaine de la coopération énergétique, les chefs d’Etat ont noté une baisse de la fourniture d’énergie de la cote d’Ivoire au Burkina Faso, avec une puissance moyenne de 63 MW entre janvier et juin 2019. Ces difficultés sont liées à contraintes d’ordre technique et financier empêchant la société Ivoirienne de Raffinage (SIR) de satisfaire l’entièreté des commandes de la SONABHY.

La réhabilitation du chemin de fer Abidjan- Ouagadougou- Kaya et son prolongement à Tambao était de la partie. Les chefs d’Etat ont instruit les ministres en charge des transports à adresser une lettre dans les meilleurs délais à SITARAIL pour répondre aux préoccupations soulevées par ladite société.

Sur le projet routier Abidjan – Ouagadougou, les chefs d’Etat ont convenu de poursuite de la mise en œuvre des actions déjà engagées en vue de lever les obstacles à la libre circulation des personnes et des biens.

Concernant le transport maritime, les deux pays se sont accordés sur la mise en place d’un cadre de concertation au niveau ministériel pour examiner les questions liées au du trafic entre le Burkina et le port Autonome d’Abidjan (PAA) qui est en baisse. Ils ont invité les acteurs du secteur portuaire à travailler à satisfaire la requête pour l’obtention d’un quai dédié au passage des marchandises en transit pour le Burkina Faso et à faciliter son admission en son sein.

Aux termes des travaux, trois accords ont été signés dans les domaines des frontières, des mines et géologie et dans le domaine de la protection des enfants. Il y a eu aussi la signature de huit autres accords en marge des travaux du Conseil Conjoint de Gouvernements.

Enfin ils ont décidé de l’organisation en juillet 2020 à Yamoussoukro de la 9ème conférence au sommet du Traité d’Amitié et de Coopération entre la République de Cote d’Ivoire et le Burkina Faso. Après quoi, le TAC se tiendra désormais tous les deux ans.

La rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : 18Kg de chanvre indien saisis à Bourzanga

Infowakat MEDA

Politique : c’est nous le peuple qui transformons nos dirigeants en demi Dieu (Valsero)

Infowakat MEDA

Niger : Issoufou Mahamadou dit ses adieux aux 71 soldats tombés à Inates

INFOWAKAT

Assassinat Norbert Zongo : que la France nous envoi François Compaoré

Infowakat MEDA

Algérie : Abdelmadjid Tebboune élu président

INFOWAKAT

Départ des troupes françaises : « il fautd’abord savoir comment ils sont arrivés » Kadré Désiré Ouédraogo

INFOWAKAT

1 commentaire

Avatar
Congo 2 août 2019 at 9 h 47 min

Vu

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR