Actualité Burkina Ecomedia

Transit des marchandises burkinabè : Faire du port de Lomé le port de transit par excellence en direction du Burkina Faso

La mission promotionnelle de l’Association pour la Promotion du Port autonome de Lomé (A2PL) de l’année 2017 s’est effectuée le jeudi 11 mai 2017 à Ouagadougou. Une lourde délégation est venue de Lomé pour célébré la « fraternité et l’amitié entre un port et sa clientèle » mais aussi pour présenter les innovations en cours au port de Lomé et formuler son espoir de nouer avec les opérateurs économiques burkinabè, un partenariat durable.

Ervé S. ILBOUDO, Directeur général du CBC (Conseil burkinabè des Chargeurs)

Le port autonome de Lomé est le principal port utilisé par les opérateurs économiques burkinabè pour la libre circulation de leurs marchandises. « Le corridor togolais est le corridor par excellence utilisé par nos opérateurs économiques (…) car le port de Lomé est et reste le premier port du Burkina depuis de nombreuses années », a reconnu Ervé S. ILBOUDO, Directeur général du CBC (Conseil burkinabè des Chargeurs). A l’entendre, le port de Lomé les a « toujours » accompagné dans toutes actions en faveur des chargeurs burkinabè et de la promotion de leur corridor.

Une vue de l’assistance

Mais il convient de rappeler que certaines difficultés rencontrées dans ce port par ces chargeurs font que le transit dans ce port est en descension ces dernières années. Comme principales difficultés, Ervé S. ILBOUDO a relevé la question relative à la levée du BSC sur le fret en transit et l’application récente du règlement 14 de l’UEMOA. Les opérateurs économiques burkinabè souhaitent que l’Etat togolais puisse apporter des solutions idoines aux différentes préoccupations des chargeurs, à même de réduire les coûts et les délais afin d’améliorer la compétitivité de leur corridor.

De ce fait, Contre-Amiral Fogan K. ADEGNON, président de L’Alliance pour la Promotion du Port de Lomé (A2PL), a rassuré les chargeurs que tout sera mis en œuvre pour consolider la fraternité, l’amitié mais aussi garantir des meilleurs conditions de travail. Dans ce sens, a-t-il fait savoir que les installations et les équipements de gestion des navires seront renforcés ; les mesures de sécurité et de sureté maritime, conformément aux exigences  du Code ISPS, seront également renforcées afin de rendre la zone propice au bon déroulement des affaires de tous. Aussi, le président de l’A2PL a-t-il indiqué que  les faux-frais sur tous les circuits d’enlèvement des marchandises seront réduits au port avec la forte « contribution du guichet unique et de l’office Togolais des recettes (OTR) ».

Contre-Amiral Fogan K. ADEGNON, président de L’Alliance pour la Promotion du Port de Lomé (A2PL)

Les frais de douanes liés au transbordement des marchandises d’un camion chargé tombé en panne vers un autre seront réduits de 300 000 FCFA à 45 000 ; les voies de contournement tant dans la ville de Lomé que sur le corridor de transit des marchandises seront aménagées et un dispositif d’écoute des clients sera mis en place.

Contre-Amiral Fogan K. ADEGNON a également révèle que « des cadre de concertation seront mis en place pour débattre constamment des problèmes qui se posent à l’industrie maritime nationale ». Dans ce sens, dit-il, « nous envisageons instaurer des instruments répressifs en cas de déviance avérée ». Pour ce faire, précise-t-il qu’il sera dorénavant mentionné que « quiconque par son fait, cause des dommages à un opérateur économique dans le secteur portuaire, soit tenu de les réparer. Des poursuites pénales pourraient être engagées en fonction de la gravité de ces faits ». Selon le président de l’A2PL, toutes ces innovations ont pour objectif de faire du port autonome de Lomé, « le port de transit par excellence » des marchandises en direction du Burkina Faso.

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Développement de l’industrie pharmaceutique : le président du Faso partage sa vision pour le renforcement du système sanitaire

INFOWAKAT

Burkina : Le Cisc demande que la lumière soit faite sur les exactions contre les peuls

INFOWAKAT

Mali : Au moins cinq (05) personnes ont été tuées dans une attaque

INFOWAKAT

Axe Ouagadougou-Kongoussi : un mort et 12 blessés dans un accident de circulation

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : Quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR