Actualité Articles Education PME Technologie

Transport urbain : Les étudiants bénéficient de 135 bus

Le gouvernement a procédé à la remise officielle de bus aux universités, aux grandes écoles de formation professionnelle et à la SOTRACO. Ladite cérémonie s’est déroulée au siège de la SOTRACO, ce 2 février 2018 en présence de plusieurs autorités.


La coupure officielle du ruban

Selon la coordonnatrice du projet, Florence Guigma, il a été mis en place afin d’améliorer le transport des étudiants et de faciliter le transport urbain des populations. Les villes bénéficiaires sont Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou.  Financé par la BIDC et CEDEAO par le biais de l’Inde, le coût du projet s’élève à « 10 milliards, 625 millions 790 mille F CFA », précise-t-elle. Les objectifs du projet sont entre autres l’acquisition de 135 bus pour le transport urbain des étudiants et leurs voyages d’études, ainsi que des pièces de rechange ; la construction de garages dans les 3 villes. Florence Guigma assure que des résultats ont déjà été engrangés : la construction de 3 garages et 3 parkings dans les 3 villes ; la livraison de 115 bus et l’arrivée de conteneurs de pneus et moteurs complets ; la formation de mécaniciens en Inde, etc. Pour la phase d’exploitation, la coordonnatrice souligne que l’accord prévoit la création d’une structure de gestion du patrimoine. En outre, un reliquat du prêt permettra d’augmenter d’ajouter 130 bus.

Alkassoum Maïga remettant symboliquement les clés du bus au président de l’université Ouaga I Joseph Ki-Zerbo

Les étudiants, par la voix de leur représentant, Zakaria Nombré, ont apprécié positivement l’acquisition de ces bus. S’adressant à son ministre de tutelle, il assure qu’il ne s’agit pas d’éloges, mais « depuis que vous êtes là, les choses bougent ». Ainsi a-t-il salué le travail qui a été abattu pour cette réalisation. Toutefois, confie-t-il, les étudiants ont d’autres revendications mais ne veulent pas gâcher la fête en les listant à cette occasion. Il a espéré qu’ils rencontreront très prochainement le ministre pour l’inauguration d’autres projets. D’ici là, il exhorte ses camarades au sens de la responsabilité pour un bon entretien de ces biens.

Quant au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga, il estime que « le chemin a été long ». Il estime qu’ils ont manqué de crédibilité tout au long du projet, mais « aujourd’hui c’est arrivé ». Ce qu’il faut retenir selon le ministre, c’est l’engagement. Ainsi, rassure Alkassoum Maïga, le logement, le prêt FONER, la restauration des étudiants sont autant de « contraintes » que le ministère œuvre à solutionner. Car, souligne-t-il : « Vous êtes nos enfants et aucun père de famille ne doit être content de voir ses enfants dans la souffrance. C’est pourquoi nous devons nous engager, parce que c’est notre responsabilité de faire en sorte que nos enfants soient dans de bonnes conditions », ajoute-t-il. Mais, rappelle-t-il, « la plus belle femme au monde ne peut donner que ce qu’elle a ». Alors il exhorte « tout le monde à la bonne gouvernance » car « ça ne sert à rien de dire que nous n’avons pas assez de ressources, il faut bien gérer le peu que nous avons ». Il a également invité les étudiants à entretenir les bus, surtout pour leurs petits-frères qui viendront.

Arthur Zongo

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

La France lance un satellite militaire dernière génération

INFOWAKAT

La Turquie expulse l’ambassadeur français pour son soutien à un opposant politique

INFOWAKAT

Fespaco 2021: L’étalon d’or de Yennenga revient à la Somalie

INFOWAKAT

Politique : Blaise Compaoré appelle à la retenue suite à la suspension de 03 camarades du CDP

INFOWAKAT

Namounou: Des écoles incendiées par des HANI

INFOWAKAT

Boucle du Mouhoun: 01 soldat blessé dans une attaque à Djibasso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR