Actualité

Un vaccin expérimental contre le sida lancé en Afrique du Sud

Ce mercredi, l’Afrique du Sud, à donné le coup d’envoi d’un essai clinique du HVTN 702, un vaccin expérimental contre le sida. Selon la communauté scientifique, si son efficacité est confirmée, il pourrait permettre de faire reculer la maladie.

Depuis le début de la pandémie, l’histoire de la quête d’un vaccin contre le virus du VIH reste celle de la poursuite d’un Graal inaccessible. Plus de trente ans d’efforts, jusque-là en vain. Mais, pour la première fois peut-être depuis l’identification du virus en 1983, les scientifiques pensent avoir trouvé un candidat prometteur.

Baptisée HVTN 702, l’étude qui a débuté ce mercredi va impliquer pendant quatre ans plus de 5.400 volontaires, hommes et femmes sexuellement actifs âgés de 18 à 35 ans, dans quinze sites répartis sur tout le territoire sud-africain selon LEPARISIEN. Cet essai clinique, un des plus importants jamais entrepris, a ravivé les espoirs de la communauté scientifique. “S’il est utilisé en même temps que les outils de prévention à l’efficacité prouvée que nous utilisons déjà, un vaccin sûr et efficace pourrait constituer le coup de grâce contre le VIH“, a estimé Anthony Fauci, le directeur de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID).

Le choix de l’Afrique du Sud pour tester ce vaccin à grande échelle n’est pas fortuit. Le pays enregistre un taux de prévalence de plus de 19 %, l’un des plus élevés au monde, selon l’Onusida.

Le vaccin testé ce mercredi est une version “renforcée” d’une souche utilisée en 2009 en Thaïlande sur plus de 16 000 volontaires. La dose injectée avait permis de réduire de 31,2 % les risques de contamination trois ans et demi après la première vaccination.

Selon une étude publiée lors de la conférence internationale sur le sida à Durban, en juillet dernier, environ deux millions et demi de personnes sont infectées chaque année par le virus du sida dans le monde. Elle révèle également que plus de 30 millions de personnes sont mortes de cette pandémie depuis 1983.

Fariska Barsan

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

FESPACO 2021: La ministre de la culture reçoit les bénédictions du mogho naba Baongo pour la 27 ème édition

INFOWAKAT

748 élèves sous-officiers de la gendarmerie nationale prêt pour être au service du pays

INFOWAKAT

Ouagadougou : des véhicules mis en fourrière pour mauvais stationnement

INFOWAKAT

Bobo/Éducation : Pas de frais scolaire pour les nouveaux élèves du préscolaire et primaire

REDACTION

Sécurité : Le Burkina Faso acquiert d’équipements et de véhicules de défense turcs

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours professionnel de recrutement d’élèves Inspecteurs de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle (ex Instituteurs Principaux), session 2021.

INFOWAKAT

1 commentaire

CG-SAMA 1 décembre 2016 at 14 h 27 min

Espérons que ce vaccin soit concluant afin d’éradiquer cette pandemie

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR