Actualité Burkina Politique

Visite du CED au CAR « Il y a des milliers d’OSC, mais le Balai Citoyen, le CAR et le CCNOSC ont un rôle historique depuis 2014 au Burkina », dixit Pascal Zaïda.

 

Le Cadre d’expression démocratique (CED) a rendu visite au mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR), ce mardi 27 septembre 2016. Par cette visite, le CED a voulu s’entretenir avec le CAR sur comment reconstruire l’histoire du Burkina Faso, après les récents évènements.

Le président du CAR Hervé Ouattara
Le président du CAR, Hervé Ouattara

Les Organisations de la société civile ont été très actives lors des évènements des 30 et 31 octobre 2014, et du putsch manqué du 16 septembre 2015. Fort de se constat le Cadre d’expression démocratique (CED) a entrepris une tournée dans les états major des OSC qui ont été très active lors de ces évènements à savoir le Balai Citoyen, le CCNOSC et le CAR.

Selon le coordonnateur du CED, Pascal Zaïda, c’est la première des OSC qui les reçoit.  A l’en croire, il était important d’initier cette tournée car ces OSC ont beaucoup contribué à l’édification de l’histoire récente du Burkina. De ce fait, il explique que c’est pour cela, qu’ils ont décidé, après les acteurs politiques et les autorités coutumières et religieuses, de ces visites, afin de discuter sur les questions du moment, c’est-à-dire comment réécrire l’histoire du Burkina Faso. Et d’après Pascal Zaïda, cette nouvelle histoire du pays des hommes intègres devra être basée sur la vérité, la justice, et la réconciliation. « Il y a des milliers d’OSC, mais le Balai Citoyen, le CAR et le CCNOSC ont un rôle historique depuis 2014 au Burkina », affirme le coordonnateur du CED.

Ainsi, a-t-il expliqué  qu’avec le CAR, ils se sont accordés sur un minima, afin que chacun puisse travailler de son côté pour qu’il y ait la vérité, la justice et la réconciliation au Burkina Faso.

Pascal-Zaida Coordonnateur du CED
Pascal-Zaida Coordonnateur du CED

Pour le président du CAR, Hervé Ouattara, c’est une première pour 2 organisations de la société civile d’entreprendre une démarche pareille. « Pour cela, nous nous sommes fait le plaisir de le rencontrer ce matin autour d’un certains nombres de questions, notamment sur la justice et la réconciliation nationale », exprime-t-il. Ainsi, il a fait également savoir, que de leurs discussions, il ressort qu’il y a urgence.

De ce fait, il a expliqué que : « nous devons travailler les mains dans la main, pour qu’ensemble, nous puissions faire des propositions allant dans le sens de la réconciliation et de la vérité pour que le Burkina puisse se reconstruire très facilement ».

Nadège Compaoré

Infowakat.net 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Fespaco 2021: L’étalon d’or de Yennenga revient à la Somalie

INFOWAKAT

Politique : Blaise Compaoré appelle à la retenue suite à la suspension de 03 camarades du CDP

INFOWAKAT

Namounou: Des écoles incendiées par des HANI

INFOWAKAT

Boucle du Mouhoun: 01 soldat blessé dans une attaque à Djibasso

INFOWAKAT

Niger: Une quarantaine de terroristes neutralisés

REDACTION

Coopération sino-burkinabè : bientôt une centrale solaire offerte par la Chine au Burkina Faso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR