Actualité Burkina

Vote de la diaspora Burkinabè : La CENI expose ses grands chantiers à la FAIB

Une délégation de la Commission électorale nationale d’identification (CENI) a rendu visite à la Fédération des Associations islamiques du Burkina Faso (FAIB) dans l’après-midi du mardi 28 février 2017 à Ouagadougou. Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la présentation du bureau ainsi que des grands chantiers de la CENI aux membres de la FAIB en vue de l’associer aux différentes prises de décision dans le cadre du vote de la diaspora Burkinabè.

Cheick Sidi Mohamed Koné, Secrétaire exécutif de la FAIB

C’est une visite protocolaire que la CENI a effectué à la FAIB dans le cadre de la présentation de sa nouvelle équipe. A cette visite, Newton Ahmed Barry, président de la CENI, dans l’exposé des grands chantiers de son institution, entend d’y associer la FAIB en vue de lui permettre de pouvoir suivre l’ensemble de toutes les reformes que la CENI propose d’engager ou de mettre en œuvre autour des enjeux qui sont siens, à savoir ceux du vote des Burkinabè de l’étranger et des reformes en interne en ce qui concerne la révision du fichier électoral et de l’utilisation de la carte nationale d’identité et celle consulaire comme document de vote désormais au Burkina Faso. « Ces propositions ont été faites à la FAIB pour que ses membres soient au courant et qu’ils puissent avoir des éléments pour mieux participer au débat sur la révision du code électoral », a indiqué le président de la CENI.

Pour que le vote de la diaspora Burkinabè soit une réalité dans les années à venir, il y a un certain nombre de dispositions qu’il faut inclure dans la loi. C’est dans ce sens que le président de la CENI a fait savoir que la révision du code électoral est indispensable pour y faire figurer toutes les propositions qui vont dans le cadre de ce vote.

Ainsi, faut-il rappeler que dans toutes les institutions visitées par la CENI, Newton Ahmed Barry s’est réjoui de l’intérêt combien important que chacune de ces institutions accorde aux démarches de son département.

Newton Ahmed Barry, président de la FAIB

C’est ainsi que, le secrétaire exécutif national de la Fédération des Associations islamiques du Burkina Faso, Cheick Sidi Mohamed Koné s’est aussi réjoui de la démarche entreprise par la CENI dans le sens de la présentation de son Bureau aux différentes institutions que compte le Burkina Faso. A cette rencontre, le président de la CENI a fait un exposé des différents défis auxquels lui et son département y sont confrontés. « L’exposé nous a séduit parce que ça prend en compte les préoccupations que nous avons au niveau de notre communauté notamment la participation de la diaspora aux différentes élections », a souligné Cheick Sidi Mohamed Koné.

Newton Ahmed Barry, dans son exposé à la FAIB, a aussi fait cas de l’organisation des élections à coût réduit dans l’optique d’utiliser à bon escient le peu de ressources dont dispose le pays. A cela, le FAIB se dit « touché » par cette bonne démarche qui permettra de « très bien organiser » les élections et à moindre cout. Le FAIB entend donc soutenir la CENI dans l’aboutissement de ses reformes afin que le Burkina Faso puisse être un exemple où d’autres pays viendront puiser des connaissances pour organiser leurs élections.
Armand Kinda
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Namissiguima : 09 morts dont 06 VDP après une attaque

INFOWAKAT

Bourasso : 22 morts selon le gouverneur

INFOWAKAT

Interdiction de vente d’animaux et de volailles sur la voie publique.

INFOWAKAT

Guinée : Les autorités ordonnent l’arrêt des activités de deux géants miniers

INFOWAKAT

Le saviez-vous ?: D’où provient le son des claquements de doigts ?

INFOWAKAT

Crise alimentaire/vie chère au Burkina Faso : quand manger devient un luxe !

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR