20 Mai, 2019 @ 18:54

Dans une interview accordée à France24 mercredi 27 mars 2019, l’ex-premier ministre sous la transition Yacouba Isaac Zida explique les raisons de son exil au Canada.

« J’ai quitté le Burkina Faso dans un premier temps pour une permission auprès de ma famille au Canada mais pendant que j’étais en permission j’ai reçu des informations qui mettaient en cause ma sécurité et ma liberté. Et les autorités politico judicaires ont monté toute ne cabale contre ma personne, donc j’ai choisi de rester au canada qui est un pays de droit » explique YIZ comme l’appellent ses partisans.

Sur la question du supposé blanchiment d’argent, Zida affirme n’avoir « n’ai aucun argent à blanchir au canada » et que d’ailleurs il n’a « jamais reçu un policier ni un enquêteur » pour le «  questionner sur ces faits ».

Mais comment apprécie-t-il le Burkina post transition ? Ce fut « globalement un succès malgré quelques griefs ». Et il en veut pour preuve le fait le pays ait « eu au final un président élu et un parlement (…) la vie politique avait complètement repris ».

Pour ce qui est de son avis sur le procès du putsch de septembre 2015, évènement durant lequel en tant que premier ministre il avait été arrêté avec d’autres membres du gouvernement, Isaac Zida souhaite tout simplement que justice soit faite.

Malheureusement ce dernier déplore les attaques terroristes qui « se déroulent quasi quotidiennement ». Et malgré les « efforts », les « dirigeants semblent ne pas être à la hauteur des défis » puisqu’il n’y a « pas de résultats sur terrain ».

Quant à une possible candidature pour les élections présidentielles de 2020, M. Zida dit ne s’être encore prononcé sur la question mais « n’exclue pas la possibilité d’être candidat en 2020 ».

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

Tags: ,

0 Comments

Leave a Comment

A LA UNE

LE REPORTER

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

PUBLICITE

NEWSLETTER

FACEBOOK

PUBLICITE

PUB

PUB

Partenaires Media

Infowakat Group SARL

Infowakat

GRATUIT
VOIR