Actualité Articles Burkina Politique

Zoaga et Arbinda : le MPP demande une enquête sur ces « barbaries meurtrières »

Suite aux violences meurtrières survenues dans les localités de Zoaga dans le Boulgou et d’Arbinda, dans la nuit du 31 mars au 1er avril, le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) « dénonce la manipulation communautaire et politique orchestrée par de sinistres individus aux ordres».

« Le MPP dénonce la manipulation communautaire et politique orchestrée par de sinistres individus aux ordres et dont les populations sont les innocentes victimes dans le septentrion et dans le Centre-Est de notre pays ».

Le parti tout en témoignant son réconfort appelle toutes les familles endeuillées à « se départir de la justice sommaire ».

A cet effet il invite le gouvernement burkinabè à faire une enquête sur les circonstances de « ces barbaries meurtrières de Zoaga et Arbinda et à appliquer à tous les fauteurs, la rigueur de la loi ».

A Arbinda un guide religieux et six autres personnes de sa famille ont été assassinés par des individus armés non identifiés au cours de la nuit du 31 mars. Dans la matinée du 1er avril, des actes de représailles ont été enregistrés dans la commune d’Arbinda contre la communauté peulh à la suite de l’assassinat du guide religieux. Le bilan provisoire non encore officiel fait état d’une vingtaine de morts.
Simultanément à Zoaga la famille royale traditionnelle, elle aussi, subissait une attaque. Un bilan provisoire non encore officiel fait état de neuf morts.

Ange L. Jordan MEDA
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Covid19-BF : 01 cas importé confiné à Gaoua

INFOWAKAT

Sécurité : le gouvernement veut déménager le camp de réfugiés de Mentao

Jordan MEDA

Burkina : Ablassé Ouédraogo a « essuyé des « larmes » en voyant le journaliste Damiss dans une clinique

Jordan MEDA

Affaire Béouindé : le TGI de Diébougou désormais chargé du dossier

REDACTION

Mutilation génitale féminine : les jeunes s’engagent pour une « rupture »

Jordan MEDA

Burkina : « Le MPP devrait avoir simplement la décence de faire un second mea culpa », V. TOUGOUMA

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR