Actualité Ecomedia

CCI-BF : Les membres de la COEC et de la CCLE installés pour des élections libres et transparentes

Après les élections des membres consulaires du 1er Aout 2016, place est aujourd’hui à l’installation de ces membres composés de la Commission d’Organisation des élections consulaires 2016 (COEC) et de la sous-Commission de contrôle des listes électorales (CCLE). Cette installation s’est faite en ce jour 02 Aout à Ouagadougou en présence du Secrétaire général (SG) du Ministère du commerce, Sibiri Sanou, représentant le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Stéphane Sanou.

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) arme son fusil d’épaule pour mieux viser les élections consulaires du 13 novembre prochain. En Rappel, lesdites élections auraient dû se tenir depuis l’année dernière, et en les reportant, Sibiri Sanou estime que le Gouvernement a voulu prendre le temps nécessaire pour l’aboutissement d’un compromis constructif. A l’en croire, la dissolution de l’Assemblée et du Bureau en décembre 2014 a permis une refonte des textes de l’institution consulaire pour lui permettre de renforcer sa légitimité et de répondre aux aspirations du monde des affaires.

A ces nouveaux membres, le SG du ministère du commerce les invite à beaucoup s’investir pour l’atteinte de leur mission car, dit-il, « les missions qui vous sont confiées sont aussi nobles qu’exaltantes mais les défis sont tout aussi nombreux». Etant donné que le succès d’une élection dépend en amont de la qualité des listes électorales, la Commission de contrôle des listes électorales aura la lourde responsabilité, selon lui, de mettre en place un fichier électoral fiable qui posera les bases d’un scrutin impartial et transparent. Aussi, aux membres de la Commission d’organisation, dit-il, « vous aurez la lourde tâche de veiller au bon déroulement de l’ensemble des opérations allant de la préparation du scrutin aux opérations de vote ». Pour ce faire, il les exhorte tous à faire preuve de professionnalisme, d’intégrité, de disponibilité et de surtout privilégier le dialogue tout en respectant les textes régissant le renouvellement des instances consulaires.

Ainsi, pour aider ces nouveaux membres dans leur mission, Sibiri Sanou révèle que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour leur assister dans cette lourde mission à travers les administrations déconcentrées. Aussi, convient-il de rappeler qu’une nouvelle stratégie de communication est mise en place en vue d’obtenir un plein engagement de tous les acteurs dans le processus. De ce fait, le SG invite les nouveaux élus à s’approprier les textes qui régissent leurs missions et de ceux qui régissent l’organisation et le fonctionnement de la CCI-BF. « Ces textes vous éclaireront et vous rappelleront sans nul doute à tout instant que vous occupez une place centrale dans le processus et que son succès dépend en grande partie de la qualité de votre travail », a-t-il ajouté.

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Mali: l’armée française tue une femme pendant une poursuite

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR