Actualité Burkina Société

ASSISTANCE JUDICIAIRE : Les femmes des Hauts-Bassins ont été sensibilisées sur l’assistance judicaires

 

Le mardi 20 décembre 2016, a eu lieu dans la salle de réunion de CRPA de Bobo-Dioulasso, une rencontre de sensibilisation au profit des femmes des Hauts-Bassins. Plusieurs associations de femmes y ont pris part.

Le président du fonds d’assistance judiciaire, Etienne Sombié

Le problème des veuves, le problème d’enfants hors mariage, de la bigamie, d’adultère, les exfoliations,  le problème des hommes qui refusent de prendre leur responsabilité dans le foyer sont entre autres des problèmes qui ont été évoqués par les représentantes des femmes des différentes associations lors la rencontre. Selon le président du fonds d’assistance judiciaire, Etienne Sombié, l’assistance judiciaire consiste à donner les commodités pour assister une personne en cas de besoin, lesquelles commodités qui peuvent être entre autres un avocat, un médecin, un notaire, un huissier un expert en véhicule etc. Il est bon de noter qu’au cours de l’assistance, tous les frais y afférents sont pris en charge par l’état.

Julienne Dembélé née Sanon, coordonnatrice de « l’association Femme et Vie »

Deux catégories de personnes à savoir ceux qui bénéficient l’assistance d’office que sont les enfants mineurs et ceux qui en bénéficient en raison de leur vulnérabilité tels que les indigents peuvent bénéficier de cette assistance. Dans la salle de rencontre, l’on pouvait constater que l’atmosphère était bien détendue en entendant les réponses données aux différentes questions. L’exemple où l’adultère qui est réprimé par la loi, la bigamie qui est passible de prison, l’enfant né hors mariage qui a le même droit qu’un enfant né dans le mariage sont entre autres des réponses qui ont été ovationnées, ce qui signifie qu’elles ont été agréables aux oreilles des participantes. Julienne Dembélé née Sanon, coordonnatrice de «  l’association Femme et Vie », apprécie positivement cette rencontre.  « L’assistance judiciaire vient défendre les droits des femmes » a-t-telle dit. Selon elle, les femmes sont mises au courant de l’existence d’un cadre où elles peuvent faire recours lorsqu’elles éprouvent des difficultés dans leurs foyers.

Il est bon de rappeler que le fonds judiciaire est une institution de l’état qui s’occupe des personnes qui ont des causes juridiquement défendables et qui n’ont pas de moyens pour se présenter devant une juridiction.

Emmanuel Sombié

infowakat.net

 

 

 

ARTICLES SIMILAIRES

Sécurité : l’armée annoncé avoir neutralisé plusieurs terroristes dans diverses localités

INFOWAKAT

CAN 2021 : Les Étalons se qualifient dans la douleur pour les 8è de finale

INFOWAKAT

Sécurité : Le Mali souhaite réviser les accords de défense conclus avec la France !

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 36 auditeurs de justice, session 2021 : Les résultats définitifs

INFOWAKAT

Economie : La Covid-19 a enrichie les riches et augmenté le degré de la pauvreté dans le monde

INFOWAKAT

Burkina : la Primature en deuil

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR