A LA UNE Actualité Burkina Société

Burkina : La COPA BF ne veut pas de la France dans la gestion de la sécurité !

La coalition des patriotes africain du Burkina Faso (COPA BF) s’est adressée à la presse ce vendredi 08 avril 2022 pour présenter une fois plus leur lecture de la situation nationale. En marge de la conférence de presse, la COPA BF qui dit afficher toujours son soutien au gouvernement de la transition a tout de même invité le président de rester à l’écoute des aspirations du peuple.

Seulement deux mois après une sortie médiatique, la COPA BF s’affiche de nouveau dans la presse. Objectif, donner son appréciation sur l’actualité politique, économique et sécuritaire du pays. A cet effet la coalition s’est réjouis de l’entrée d’actions entreprises par les autorités. « Nous prenons l’engagement avec vous de continuer à défendre en toutes circonstances, notre cause commune, dans une vision partagée de la vie publique de notre nation. La COPA BF salue et soutient les nombreuses actions déjà entreprise par nos autorités politiques » a réaffirmé le porte parole de la coalition, Roland Bayala.

Affirmant son soutien aux autorités, la COPA a néanmoins laissé transparaître un doute quant à la gestion de la situation sécuritaire au Burkina. En effet, la coalition dit être sceptique en ce qui concerne le choix des partenaires dans la lutte contre le terrorisme. Elle pointe du doigt la France « La COPA BF reste sceptique sur le choix de certains partenaires bilatéraux notamment la France, dans la bonne résolution de cette crise que traverse notre pays. La France au sahel n’est pas une solution mais un problème dans le problème. La France sur le théâtre des opérations au Sahel, est beaucoup moins intéressée par la défense de nos Etats (…) » a laissé entendre Roland Bayala, qui par ailleurs invité le gouvernement a prêter une attention aux rumeurs fondées sur la présence de la force Barkhane au Sahel, qui pourraient contribuer à « salir le climat social ».

Dénonçant une hypocrisie des diplomaties, qui ne dit pas son nom, la coalition a formuler des recommandations au gouvernement, axées sur le plan sécuritaire, économique et humanitaire. En ce sens, la COPA BF invite les autorités à « créer des mécanismes de scolarisation de tous les enfants des PDI sans exception, d’ici à la rentrée prochaine ». Elle précise déjà la création d’ un programme spécial pour la réinsertion des enfants des PDI, qui sera soumis très prochainement au gouvernement. « pour le cas des enfants des déplacés nous travaillons à trouver des centres d’éveil éducatif » a expliqué un membre de la COPA BF.

Alex SOME
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le gouvernement de la transition va bientôt rembourser les salaires coupés pour fait de grève de 2019 à 2021.

INFOWAKAT

Sanmatenga : Des individus armés vandalisent le commissariat et la mairie de Mané

INFOWAKAT

Respect de la tranquillité publique : La police municipale procède à la fermeture de débit de boissons

INFOWAKAT

Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police Nationale

INFOWAKAT

Coopération Sino-Burkinabè : Un festival au cœur de la relance économique dans un contexte de l’insécurité

INFOWAKAT

Burkina Faso : la France prête à revoire sa stratégie militaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR