A LA UNE Actualité Burkina Société

Burkina : « Novelas » et « Nollywood » seront cryptés (CSC)

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a, le vendredi 27 septembre 2019, eu une rencontre d’échanges avec les responsables des télévisions publiques, privées et Canal+Burkina sur le contenu de leurs programmes servis au public. Ils ont invité les chaînes de télévision sur la problématique des séries brésiliennes dites « Télénovelas » et des mesures ont été prises pour atténuer leurs effets néfastes sur le public jeune.

Le CSC a interpellé Canal+Burkina à crypter les chaînes « Novelas » et « Nollywood » en attendant la fixation des créneaux horaires de diffusion des « Télénovélas » et rendre la Télévision nationale disponible même sans abonnement.

L’instance de régulation a aussi demandé à Canal+ de respecter la législation burkinabè en bannissant les publicités interdites au Burkina Faso, notamment celles sur les produits dépigmentant et sur les boissons dont le taux d’alcool dépasse 10%. Il devra également

Pour les télévisions publiques et privées, s’il est difficile d’arrêter la diffusion de des séries qui sont d’un apport financier non négligeable pour les chaînes, « il est néanmoins possible de revoir les horaires de diffusion de ces séries », expliquent les éditeurs de services.

Ils ont donc décidé, pour assumer leur part de responsabilité dans l’éducation et la protection du public jeune, de « repousser les heures de diffusion à plus tard dans la soirée, au moment où les enfants sont censés dormir, ou, à défaut, les parents sont à la maison pour les empêcher de suivre les programmes inadaptés à leur jeune âge ».

Le président du CSC, Maître Mathias TANKOANO, a rappelé aux médias la nécessité de mettre en place un comité de visionnage des films en vue de leur classification pour la programmation et de procéder à la suppression des séquences choquantes. Il les a invités au respect de la décision sur la signalétique prise par le CSC en 2014. Il s’agit pour les télévisions d’afficher à l’écran les pictogrammes qui indiquent la tranche d’âge en fonction des programmes diffusés (-10, -12, -16, -18, etc.).

Ketsia Wané

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Bobo Dioulasso : la marche n’a pas marché pour les manifestants anti couvre feu

Jordan MEDA

Urgent : Me Sankara démissionne de la présidence de l’Unir/Ps

Jordan MEDA

Le kiosque d’Infowakat/Tanwalboulgou : les clients sont pessimistes sur l’aboutissement de l’enquête

Jordan MEDA

Burkina : un convoie de commerçants attaqué sur la route de Sollé

Jordan MEDA

Burkina : le procureur général fâché par le bâtonnier

Jordan MEDA

Bars et maquis : la ruée vers la bière n’est pas générale

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR