A LA UNE Actualité AFRIQUE Monde Société

Crise énergétique au Mali : le Niger prêt à livrer 150 millions de litres de gasoil pour pallier la situation

Le Niger s’apprête à livrer 150 millions de litres de gasoil au Mali pour alimenter les centrales électriques de ce pays en proie à des coupures d’électricité récurrentes, a annoncé mardi la présidence malienne.

Le chef du régime malien, le colonel Assimi Goïta, a reçu mardi le ministre du pétrole nigérien Mahaman Moustapha Barke, afin de finaliser « un accord de partenariat visant la vente de 150 millions de litres de gasoil au Mali », a indiqué la présidence malienne dans un communiqué.

« Ces carburants seront destinés à la société Energie du Mali (EDM-SA) pour alimenter les différentes centrales électriques du pays », a précisé M. Barke, cité dans le communiqué. Grevée par une dette de plus de 200 milliards de FCFA (environ 300 millions d’euros), la société d’énergie nationale du Mali n’arrive plus à assurer la couverture en électricité de la capitale et d’autres localités du pays.

La dégradation de la fourniture d’électricité suscite une large exaspération parmi près de 11 millions de Maliens qui ont accès à l’électricité, soit la moitié de la population de ce pays dirigé par une junte depuis un coup d’Etat en 2020 et dont une grande partie du territoire est gangrénée par l’expansion des groupes armés, notamment jihadistes.

En février, le Niger avait annoncé la signature d’un protocole d’accord sur la fourniture de gasoil au Burkina Faso, au Mali et au Tchad, des pays classés parmi les plus pauvres au monde et gouvernés par des régimes militaires. Les trois premiers pays se sont réunis au sein de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), et ont annoncé en février leur retrait de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cedeao).

site logosite logo
DIRECT
Recherche
texte de recherche

MALI
Le Niger va livrer du gasoil au Mali pour améliorer la fourniture d’électricité
17 avril 2024
AFP
Des personnes sont assises sous des lampadaires utilisant des panneaux solaires dans un quartier d’Agadez, dans le nord du Niger, le 5 avril 2017. (Photo ISSOUF SANOGO / AFP)
Des personnes sont assises sous des lampadaires utilisant des panneaux solaires dans un quartier d’Agadez, dans le nord du Niger, le 5 avril 2017. (Photo ISSOUF SANOGO / AFP)

Voir les commentaires

Le Niger s’apprête à livrer 150 millions de litres de gasoil au Mali pour alimenter les centrales électriques de ce pays en proie à des coupures d’électricité récurrentes, a annoncé mardi la présidence malienne.

Le chef du régime malien, le colonel Assimi Goïta, a reçu mardi le ministre du pétrole nigérien Mahaman Moustapha Barke, afin de finaliser « un accord de partenariat visant la vente de 150 millions de litres de gasoil au Mali », a indiqué la présidence malienne dans un communiqué.

« Ces carburants seront destinés à la société Energie du Mali (EDM-SA) pour alimenter les différentes centrales électriques du pays », a précisé M. Barke, cité dans le communiqué. Grevée par une dette de plus de 200 milliards de FCFA (environ 300 millions d’euros), la société d’énergie nationale du Mali n’arrive plus à assurer la couverture en électricité de la capitale et d’autres localités du pays.

Au Mali, des coupures d’électricité jusque-là sans solution
by VOA Afrique
The code has been copied to your clipboard.

The URL has been copied to your clipboard
Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
No media source currently available

0:002:44
0:00
Télécharger
La dégradation de la fourniture d’électricité suscite une large exaspération parmi près de 11 millions de Maliens qui ont accès à l’électricité, soit la moitié de la population de ce pays dirigé par une junte depuis un coup d’Etat en 2020 et dont une grande partie du territoire est gangrénée par l’expansion des groupes armés, notamment jihadistes.

En février, le Niger avait annoncé la signature d’un protocole d’accord sur la fourniture de gasoil au Burkina Faso, au Mali et au Tchad, des pays classés parmi les plus pauvres au monde et gouvernés par des régimes militaires. Les trois premiers pays se sont réunis au sein de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), et ont annoncé en février leur retrait de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cedeao).

(Photo by PIUS UTOMI EKPEI / AFP)
LIRE AUSSI :
Mali: plusieurs cadres de la société d’énergie nationale arrêtés
Les autorités nigériennes ont inauguré en novembre un oléoduc géant qui permettra d’acheminer jusqu’au Bénin voisin le pétrole brut extrait du gisement d’Agadem (sud-est) par la China National Petroleum Corporation (CNPC), une société pétrolière appartenant à l’Etat chinois.

Les autorités nigériennes ont annoncé le 13 avril avoir obtenu un prêt de 400 millions de dollars de leur partenaire chinois, au titre d’une « avance » sur les ventes prochaines de pétrole brut dont la commercialisation doit débuter en mai.

Le pays entend porter sa production pétrolière du pays à 110.000 barils par jour, dont 90.000 barils doivent être exportés.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

Conseil des ministres du 29 mai : le gouvernement ressuscite l’ONBAH pour la souveraineté alimentaire

INFOWAKAT

Koudougou : des clients d’une mutuelle d’épargne et de crédit dans le désarroi

INFOWAKAT

Les Forces armées de l’Alliance des Etats du Sahel en exercice d’envergure dans l’ouest du Niger

INFOWAKAT

Assises nationales : les Forces vives de la Nation examinent la suite à donner à la Transition

INFOWAKAT

Un ancien président épouse une ex-ministre : Bah N’Daw et Dr. Fanta Siby pour le meilleur et pour le pire

INFOWAKAT

Ecole nationale de Police : 777 nouvelles compétences prêtes à servir la Nation

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR