A LA UNE Actualité Burkina Ecomedia Entreprenariat Studio Video Vidéothèque Wakat TV

Entrepreneuriat : « La qualité du produit attire la clientèle », (Martial BADO, Promoteur de K-risme)

Valoriser le pagne traditionnel autrement, c’est l’idée qu’a trouvée Martial Wilfried Bado, promoteur du groupe K-risme en utilisant ses pagnes pour confectionner des gadgets de divers genres. Après sa formation en économie, avec sa passion pour l’imprimerie et l’infographie, il s’y lance. C’est ainsi qu’est né le groupe K-risme qui confectionne et personnalise tous types de produits avec le pagne bogolan, Faso Danfani et bien d’autres pagnes traditionnels du pays.

K-risme est une entreprise de création de gadgets de papeterie en pagne africain. « C’est un ensemble de gadgets avec la touche africaine comme innovation, parce qu’on se dit bien que si l’on veut valoriser ce qui est de chez nous, il faut l’adapter au besoin de la clientèle et c’est tout ce concept qu’on a voulu moderniser autour de nos articles », nous explique Martial Wilfried Bado, promoteur de K-risme.

Comme produits, K-risme créé et confectionne des carnets en pagne bogolan, faso danfani, de sel de table, cartables, boites à stylo et bien d’autres articles.

L’entreprise K-risme existe depuis 2013 de façon informelle, elle est a été formalisée en 2019.
A en croire le promoteur, K-risme a d’abord commencé par imprimer les motifs au début, « au bout de 3 mois, on s’est rendu compte que cela ne pouvait pas perdurer parce que rapidement quelqu’un pourrait reproduire ces motifs et il vous bat ». En ce moment, le changement de concept intervient. Il faut vite et bien innover !

Après plusieurs réflexions menées, il a donc eu l’idée d’innover en concevant les gadgets avec du vrai pagne africain.

Il estime qu’une « activité qui n’est pas difficile n’est pas prometteuse. »

Les difficultés sont des opportunités pour grandir

Le promoteur laisse entendre qu’au début, ils n’ont pas eu de stratégie de communication. Les premiers achats, selon lui, ont été faits par des amis qui ont découvert le produit et en ont apprécié. « Une fois qu’une personne paie un article, une autre personne pourrait le voir et si cela à un bon rapport qualité-prix, elle commande. C’est ainsi qu’une entreprise a vu l’article chez un individu qui l’avait acheté, ce qui l’a intéressée et cela a été notre première grosse commande. A ce jour 80% des clients sont attirés par la qualité et l’originalité de ce qui est fait », lance t-il.

Il estime que quel que soit le domaine dans lequel on exerce, c’est le rendu du travail qui va apporter la clientèle. « La stratégie de communication c’est bien mais, au stade où nous sommes, ce n’est pas seulement ça. »

Débutée avec 3 personnes comme employés, l’entreprise K-risme emploie 12 personnes dont 9 permanents.

Pour Martial Wilfried Bado, tous travaux qui nécessitent de la créativité, « ce n’est pas une école qui vous l’apprend. On ne peut seulement que vous guider que sur ce qui peut vous apporter de l’inspiration. »

Les difficultés ont constitué pour lui des opportunités à grandir. « Parmi les difficultés, certaines nous ont poussé à anticiper sur certaines de nos aptitudes. Par exemple, si un fournisseur vous facture chèrement quelque chose, cela vous pousse à redoubler d’effort pour vous-même acquérir la machine de production. Nous avons été confrontés à plusieurs de ces cas donc à ce jour, nous sommes autonome sur 80 à 85% de la chaine de production. »

K-risme a pour projet d’étendre ses services à l’internationale en utilisant les pagnes traditionnels de chaque pays.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net et EntreprendreauFaso

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le gouvernement de la transition va bientôt rembourser les salaires coupés pour fait de grève de 2019 à 2021.

INFOWAKAT

Sanmatenga : Des individus armés vandalisent le commissariat et la mairie de Mané

INFOWAKAT

Respect de la tranquillité publique : La police municipale procède à la fermeture de débit de boissons

INFOWAKAT

Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police Nationale

INFOWAKAT

Coopération Sino-Burkinabè : Un festival au cœur de la relance économique dans un contexte de l’insécurité

INFOWAKAT

Burkina Faso : la France prête à revoire sa stratégie militaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR