A LA UNE Actualité Burkina Ecomedia Entreprenariat

Entrepreneuriat : La volonté d’entreprendre doit s’accompagner d’un entourage inspirant

Deux entreprises nées sur les réseaux sociaux à travers des pages Facebook se sont associées pour créer une entreprise physique nommée Global Extra Services. Cette entreprise qui commercialise les kits solaires, les lampes solaires continue de fonctionner en ligne. Global Extra Services offre aussi des services d’installations. L’idée du projet est née par un entourage qui inspirait à entreprendre.

Après un cursus scolaire classique, Cyrille Compaoré, l’un des associés de Global Extra Services, est orienté en science de la vie et de la terre à l’université de Ouagadougou. <<Avec le retard qu’on connait tous, il ne fallait pas rester là, à attendre parce ce qu’on ne savait pas quand commencer et quand finir, il fallait trouver un petit travail à faire pour subvenir à ses petits besoins>>, lance Cyrille Compaoré.

Étant donc entouré par des personnes motivantes qui se battaient, la volonté est née en lui de se lancer dans une activité et ne pas toujours attendre l’aide des parents.

Il a été inspiré par un de ses ainés qui avait sa maitrise en économie et qui vendait des ordinateurs. « Je l’ai approché et c’est avec lui que cela a commencé. Il nous a montré les techniques pour la vente en ligne. Comment discuter avec le client en ligne. On a donc commencé à vendre l’électroménager avec cet ainé jusqu’à ce qu’on mette quelque chose de côté pour continuer ce commerce. On a vu qu’il y avait un besoin sur les matériels solaires et on a essayé de faire des petites publications sur les réseaux sociaux qui a pris>>, nous explique Cyrille Compaoré.

Comment la collaboration est née ?

<< Mon business a pris forme et ça marchait bien, mon associé qui est mon ami d’enfance aussi avait aussi fini les études, je l’ai expliqué comment ça marchait et il est venu et on a commencé à travailler ensemble>>. Chacun avait donc sa page Facebook où il publiait ses produits et avait des clients.

Ils ont donc décidé de fusionner leur entreprise et créer une physique. <<Vu qu’on vendait presque les mêmes produits, on a trouvé nécessaire de s’associer pour créer une seule entreprise physique. Chacun a donc investi pour mettre en place ce projet>>, affirme Cyrille Compaoré.

Cyrille Compaoré indique qu’avec son associé, ils s’en sorte bien dans cette activité. <<Même si on n’a pas encore atteint l’objectif, nous sommes sur la voix. Vu que j’ai une formation en agronomie et mon associé en économie agricole, nous sommes en train de voir comment synthétiser cela pour créer une autre entreprise>>, argue t-il.

Nafisiatou VEBAMA 
Infowakat.net et Entreprendreaufaso.com

ARTICLES SIMILAIRES

CAN 2021: L’Egypte élimine la Côte d’Ivoire au bout du suspense et se qualifie en quart de finale

INFOWAKAT

Coup d’État au Burkina : le MPP exige la libération de Roch Kaboré

INFOWAKAT

Burkina : 08 OSC annoncent prendre acte du coup d’Etat

INFOWAKAT

Mali : le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA rejette le calendrier proposé par la transition

INFOWAKAT

Entrepreneuriat : Il faut savoir prendre des risques en entrepreneuriat, selon Witbyanda Fax Assami Ouédraogo

REDACTION

Burkina/Coup d’Etat 2022: L’UAS appelle ses sympathisants à rester vigilants

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR