Sachets plastique à Ouagadougou/Nafisiatou VEBAMA/Infowakat.net
A LA UNE Actualité Articles Burkina Société

Environnement : bio ou pas bio, les sachets sont là

Les sachets plastiques non biodégradables circulent toujours dans la ville de Ouagadougou malgré le fait que la loi n° 017-2014/AN portant interdiction des sachets et emballages non biodégradables ait été adoptée en mai 2014. Les gens arrivent-ils à faire la différence entre les sachets biodégradables et les autres.

Certes, des ménages utilisent les paniers à condiments pour leurs courses mais, combien sont-ils par rapport à ceux qui continuent à utiliser les sachets ? combien sont-ils, les commerçants qui respectent la nouvelle loi ?

En août et septembre 2016, 244 unités dans les treize régions du Burkina Faso ont été contrôlées par le ministère de l’environnement. 61% des commerces (supermarchés, pharmacies, et boulangeries) ne se conformaient pas à la loi en vigueur contre seulement 38 % en règle.

Avec ces chiffres ; aux vues des comportements plus ou moins contradictoires, de l’insalubrité persistante qui menace l’environnement et la santé humaine, il y a lieu de se demander ce qui cloche avec cette loi.

Le ministère de l’Environnement a proposé deux avant-projets de loi. L’un interdisant la production, l’importation et la commercialisation d’emballages en plastique non-biodégradables, et l’autre imposant une taxe sur les produits utilisant le plastique comme moyen de conditionnement. Les sachets qui sont pourtant commercialisés ne sont pas tous biodégradables et continuent de trainer aux alentours de certains marchés de la ville et de boucher avec les autres plastiques, les caniveaux empêchant l’eau de la pluie de circuler.

Les Burkinabè savent-ils, après 5 ans, faire la différence entre le bio et le toxique ? Et les marchands, qu’est ce qui cloche à leur niveau ?

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Conseil des ministres du 29 mai : le gouvernement ressuscite l’ONBAH pour la souveraineté alimentaire

INFOWAKAT

Koudougou : des clients d’une mutuelle d’épargne et de crédit dans le désarroi

INFOWAKAT

Les Forces armées de l’Alliance des Etats du Sahel en exercice d’envergure dans l’ouest du Niger

INFOWAKAT

Assises nationales : les Forces vives de la Nation examinent la suite à donner à la Transition

INFOWAKAT

Un ancien président épouse une ex-ministre : Bah N’Daw et Dr. Fanta Siby pour le meilleur et pour le pire

INFOWAKAT

Ecole nationale de Police : 777 nouvelles compétences prêtes à servir la Nation

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR