A LA UNE Actualité Articles Burkina Ecomedia

MINEFID: eSyntaxe s’améliore

Le lancement des nouvelles fonctionnalités de la plateforme eSyntax a eu lieu ce mardi 28 mai 2019 à la chambre de commerce et d’industrie. Placée sous la coupe dle Lassané KABORE, ministre en charge de l’économie, des finances et du développement, cette plateforme se veut un processus de dématérialisation, totalement digitalisée au service des contribuables.

Accessible à compter de juin 2019, les nouvelles fonctionnalités de la plateforme eSyntax sont entre autres la demande de remboursement de crédit TVA et de délivrance des attestations de situations fiscales, la génération de fiche de compte fiscale, la demande de certification de chiffre d’affaire, et le paiement d’impôts et de taxes à partir des mobiles money et en espèce dans les banques partenaires.

Le soucis de connexion internet étant le principal problème, Abel SOME, le secrétaire général du ministère rassure que « avec l’ouverture de ce système, la connexion est disponible et avec les différents operateurs, nous avons beaucoup progressé dans la fluidité de la connexion. Au Burkina Faso même dans les campagnes les plus reculés, les différentes populations ont accès à l’internet grâce au téléphone mobile. Je reste optimiste que ce système va bien s’étendre et concerner tout le monde »

Avec cette nouvelle version, « presque tout va changer. Les services de la direction générale des impôts sont quasi manuels et on peut avoir accès à tous les services en ligne sans avoir besoin de se déplacer pour récupérer une attestation fiscale ou un document quelconque au niveau de l’administration fiscale». Pour lui, c’est une vraie révolution, « un tournant qui nous permet de faciliter l’activité des opérateurs économiques ».

La première de version de la plateforme ayant été lancée il ya un peu plus d’un an, a enregistré selon le directeur général des impôts, 950 contribuables ayant adhéré spontanément avec 60% des recettes fiscales de la DGI déclarées et payées en ligne. Par ailleurs, ces mêmes adhérents ont généré plus de 44.000 attestations de retenue à la source automatiquement.

Djamila KAMBOU

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

France – Tchad : un partenariat militaire à toute épreuve ?

INFOWAKAT

Perte de nationalité française: Kemi Seba réagit à la procédure initiée contre lui

INFOWAKAT

A Madagascar, les violeurs d’enfants seront désormais castrés physiquement

INFOWAKAT

Jusqu’à cinq ans de prison : une loi anti-LGBT+ adoptée au Ghana

INFOWAKAT

Conseil des ministres : le gouvernement dissout l’Unité spéciale d’intervention des Eaux et forêts

INFOWAKAT

Lutte contre le terrorisme : La République Arabe d’Egypte renouvelle son engagement à accompagner le Gouvernement burkinabè

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR