A LA UNE Actualité Articles Burkina Sports

Étalon : un entraîneur local mais pas un coaching au rabais

Aucun détail ne fuite sur le salaire de Kamou Malo, nouveau sélectionneur des Étalons pour les 16 prochains mois. Des indiscrétions susurrent qu’il touchera peut-être moins que son prédécesseur, mais cela ne signifie pas que son travail sera au rabais. Deux jours après son arrivée à la tête de l’écurie, Malo est diversement critiqué par les ouagalais. Si pour certains faire recours à un local est la bienvenue, pour d’autres le « locale » est loin d’être la solution au problème.

Kader KABORE

« Les entraîneurs locaux ont les mêmes diplômes que les entraîneurs expatriés. Diplôme égal, travail égal » expliquait Kader Traoré journaliste sport, pour rassurer que Malo n’est pas inférieur à son prédécesseur.

Et ils sont nombreux comme Fabrice, simple citoyen, mais très grand fan de football, qui se rangent dans sa logique. Pour ce dernier avec sa licence certifiée par la FIFA, « il (Malo) a fait preuve d’une bonne expertise avec son parcours ».

Souleymane lui, y voit trois aspects avantageux. D’abord « on va économiser parce que nous savons tous qu’il touchera certainement moins que Duarte ». Ensuite « c’est un patriote ». Pour ne « pas ternir l’image de sa nation il va se donner corps et âme dans sa lutte ». Enfin l’entraîneur « connaît la plupart de ses joueurs puisqu’ils ont évolué sous son regard et cela lui permettra de savoir qui mettre à la place qu’il faut ».

Ils craignent l’influence politique sur Malo

Fabrice

Noufou, le sceptique, pense qu’il n’était pas temps pour le Burkina Faso de « revenir à la maison ». Pour lui, il aurait été mieux de rester avec des entraîneurs internationaux un peu plus longtemps, histoire d’avoir plus de chances d’aller plus loin dans les compétitions.

Il craint aussi, de par l’image qu’il a de la politique Burkinabè, que Kamou MALO soit sous l’influence de « certains grands du pays ».

Mais de toutes les façons, Kamou, qui figure parmi la dizaine de sélectionneurs locaux à la tête de leur sélection nationale, a un gros défi à relever. Son objectif principal sera de « qualifier les étalons pour la prochaine CAN ».

Frédéric KAMBOU (Stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Sortie de la 23e promotion des élèves-officiers d’active : le Chef de l’Etat est arrivé à Pô

INFOWAKAT

Soutien aux personnes vivant avec un handicap : des motocyclettes et un forage pour la Coordination des associations de la province du Nahouri

INFOWAKAT

Ouagadougou : Désencombrement du domaine public

INFOWAKAT

« Le destin commun de l’Europe se joue en Afrique » (général François Lecointre)

INFOWAKAT

Crise énergétique au Mali : le Niger prêt à livrer 150 millions de litres de gasoil pour pallier la situation

INFOWAKAT

Alliance des États du Sahel : La force conjointe neutralise de nombreux terroristes

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR