Actualité Articles Burkina Sécurité

FESPACO 2019 : des mesures de sécurité draconiennes

La 26e édition du FESPACO bat toujours son plein à Ouagadougou. Vu la situation sécuritaire du pays qui n’est pas reluisante, des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité sur les différents sites de la ville. Une équipe de Infowakat à fait le constat sur deux sites, le siège du FESPACO et le Marché international du cinéma africain (MICA). Et la sécurité est de mise de rigueur en cette année. Les festivaliers trouvent ces dispositifs rassurant mais souhaiteraient voir cela encore plus renforcé.

Au MICA, il faut passer par plusieurs étapes de contrôle avant d’avoir accès au site. L’on remarque très vite une longue file qui attend impatient leur tour. « Le dispositif sécuritaire est une très bonne chose mais, il faut augmenter le nombre d’agents de sécurité pour un peu écourter la file parce que l’attente est fatigante et démotivante », affirme une festivalière dans les rangs.

Sur le site principal du FESPACO, pendant que certains personnels de la sécurité assurent les fouilles à l’extérieur, d’autres s’attèlent à faire la ronde à l’intérieur du site.

Toute personne voulant avoir accès au site est soumis à un contrôle quel que soit le nombre de fois que l’individu ait déjà accédé au site.

Guibril Zoungrana, festivalier, pense que « c’est quand on a les gros sacs que l’entrée est difficile mais, quand on vient léger, l’entrée est plus facile », dit-il. Néanmoins, le festivalier soutient qu’il faut plus de points de contrôle pour désengorger les foules.

Par ailleurs, Guibril Zoungrana estime que la sécurité déployée sur le site est rassurante mais, il suggère qu’il y ait beaucoup plus de renforts pour une sécurisation parfaite. Même son de cloche chez, Mickael Ilboudo qui propose un renforcement des rondes de la sécurité dans tous les rayons de la rue marchande et des exposants.

Naïcha

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Assises nationales : les Forces vives de la Nation examinent la suite à donner à la Transition

INFOWAKAT

Un ancien président épouse une ex-ministre : Bah N’Daw et Dr. Fanta Siby pour le meilleur et pour le pire

INFOWAKAT

Ecole nationale de Police : 777 nouvelles compétences prêtes à servir la Nation

INFOWAKAT

Lutte contre le terrorisme : le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

INFOWAKAT

Sécurité intérieure : 10 personnes interpellées pour des faits de terrorisme à Ouagadougou

INFOWAKAT

Séminaire gouvernemental : réguler les budgets ministériels pour satisfaire les besoins des populations

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR