Actualité

Fonds d’appui à la promotion de l’emploi : Du « gombo frais » pour les jeunes

Le ministère de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle, à travers le Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE), a procédé à la remise des chèques et des attestions aux bénéficiaires dudit fonds, ce vendredi 25 mars 2016 à Ouagadougou.

C’est en vue lutter efficacement contre le chômage des jeunes par l’appui à la création d’emplois et à la promotion et à la consolidation des déjà existants par le financement de projets, qu’a été créé Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE).
Financé par la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA) à hauteur de 1 milliard 100 millions de nos francs, le FAPE entend encourager plusieurs jeunes à l’entreprenariat.

Au cours de cette cérémonie, c’est 30 jeunes qui sont rentrés en possession de leurs chèques et de leurs attestions de formation. Ils ont chacun reçu des chèques allant de 1 million 500 à 5 millions de FCFA.
Selon le ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle, Jean Claude Bouda, la question de l’emploi est devenu très préoccupante de nos jours, d’où la nécessité d’encourager l’auto-emploi et l‘entreprenariat.

Ainsi, il a exhorté les bénéficiaires a cultivé des vertus comme la créativité, la discipline personnel et la rigueur professionnelle dans leurs différentes entreprises.

Avant de rentrer de son chèque, le représentant des jeunes, Amidou Kaboré après avoir remercié le gouvernement burkinabè et la BADEA, a laissé entendre qu’ils travailleront à consolider leur engagement et à rembourser leurs crédits.

Aussi, il a ajouté que la formation, dont ils ont bénéficié, leur sera utile car elle leur permettra de vérifier, comprendre et réagir avant de constater un quelconque disfonctionnement dans leurs activités.

Pour mener à bien leurs activités, Amidou Kaboré a dit que : « Nous désirons bénéficier des conseils réguliers de la part du FAPE, dans le cadre de nos activités, pour nous encourager et corriger nos possibles erreurs dans le travail ».

Nadège Compaoré
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Conseil des ministres du 29 mai : le gouvernement ressuscite l’ONBAH pour la souveraineté alimentaire

INFOWAKAT

Koudougou : des clients d’une mutuelle d’épargne et de crédit dans le désarroi

INFOWAKAT

Les Forces armées de l’Alliance des Etats du Sahel en exercice d’envergure dans l’ouest du Niger

INFOWAKAT

Assises nationales : les Forces vives de la Nation examinent la suite à donner à la Transition

INFOWAKAT

Un ancien président épouse une ex-ministre : Bah N’Daw et Dr. Fanta Siby pour le meilleur et pour le pire

INFOWAKAT

Ecole nationale de Police : 777 nouvelles compétences prêtes à servir la Nation

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR