A LA UNE Actualité AFRIQUE Monde

Frontière Burkina-Niger : la situation sécuritaire s’est plus détérioré en 2022 selon Ocha

Le dernier rapport d’Ocha, le Bureau de coordination des Affaires humanitaires des Nations unies montre que 135 incidents violents ont été dénombrés depuis le début de l’année 2022 à nos jours dans le Tillabéri, une région dans le sud-ouest du Niger à la frontière avec le Burkina. Alors que ces incidents étaient de 93 pour toute l’année 2021. Ces attaques proviennent selon le rapport, du Burkina Faso.

Pour Emmanuel Gignac, le représentant du Haut-commissariat pour les réfugiés de l’ONU à Niamey « ces attaques viennent en particulier, cette année, du Burkina, qui font des incursions au niveau du Niger, donc tout ce qui est de la rive droite du fleuve Niger – Gothèye, Todiri, Téra qui est concernée ».

Le Bureau de coordination des Affaires humanitaires des Nations unies s’inquiète de la crise humanitaire que va causer cette situation sécuritaire. Ce sont plus de 550 millions de dollars qui doivent être mobilisés pour le plan de réponse à cette crise humanitaire au Niger en 2022, selon Ocha. Mais, seulement 10% de la somme ont pu être réunis.

« Depuis le début de l’année, il y a des mouvements de populations internes qui quittent leur village parce qu’ils ont été menacés. Plus de 58 000 personnes auraient été déplacées de cette façon-là », indique le représentant du Haut-commissariat pour les réfugiés de l’ONU à Niamey.

Emmanuel Gignac, le représentant du Haut-commissariat pour les réfugiés de l’ONU à Niamey afirme qu’« au Mali, il y a eu aussi des mouvements de réfugiés du Mali vers le Niger suite à des combats entre des groupes terroristes et des groupes Touaregs. Du côté du Burkina, différents groupes islamistes s’opposent dans des combats territoriaux. Mais clairement, il y a une offensive qui vise aussi à déstabiliser des villages qui se trouvent dans la zone frontalière entre le Niger et le Burkina. Il y a également eu cette année, et c’est peut-être ce qui fait un petit peu la différence, des opérations conjointes entre les forces armées nigériennes et les forces armées burkinabè ».

Ketsia Wané

Infowakat.net 

ARTICLES SIMILAIRES

Soutien aux personnes vivant avec un handicap : des motocyclettes et un forage pour la Coordination des associations de la province du Nahouri

INFOWAKAT

Ouagadougou : Désencombrement du domaine public

INFOWAKAT

« Le destin commun de l’Europe se joue en Afrique » (général François Lecointre)

INFOWAKAT

Crise énergétique au Mali : le Niger prêt à livrer 150 millions de litres de gasoil pour pallier la situation

INFOWAKAT

Alliance des États du Sahel : La force conjointe neutralise de nombreux terroristes

INFOWAKAT

TOENI : DES GENDARMES REPARENT UN MOULIN EN PANNE DEPUIS DES MOIS

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR