IMG 1642 1024x768
Actualité

Hervé OUATTARA et Compagnie bandent les muscles dans leur nouveau siège

Les Citoyens Africains pour la Renaissance (CAR), ex Collectif Anti-Referendum (CAR) ont animé une conférence de presse ce mardi 14 avril 2015 dans ses nouveaux locaux. Cet échange avec les hommes de media vise à présenter le nouveau siège à la presse, à présenter le bureau nouvellement élu à leur assemblée générale constitutive et à donner leur position sur l’adoption du code nouveau électoral.


C’est dans l’arrondissement 4 de la ville de Ouagadougou plus précisément au secteur 17  que le CAR s’est octroyé un nouveau siège. Pour le  Président Hervé OUATTARA ce siège est « une preuve que le mouvement de jeunesse a grandi et entend toujours jouer sa partition dans la défense des institutions de la république à travers diverses activités sur le territoire nationale. » Le nouveau bureau compte 25 membres et se dit déterminé à continuer la lutte déclenché depuis l’année dernière. L’un des aboutissements de cette lutte est l’adoption le 07 avril par le CNT du nouveau code électoral, selon les conférenciers.

En effet le CAR a fortement soutenu ce projet de loi jusqu’à son aboutissement. Hervé OUATTARA et ses membres se disent dévoué à faire tout leur possible pour que la loi s’applique dans son entièreté et dépits de toutes jérémiades et protestations que l’on a pu constater. Selon eux, l’application effective de cette loi sera la sanction contre toutes ces personnes de par leur activité ou leur passivité ont conduit le pays dans l’insurrection et ce au vue de la charte africaine de la démocratie et de la gouvernance.

L’occasion a été donc saisie pour connaitre le climat d’ambiance qui règne au sein du mouvement et le président Hervé OUATTARA a donné sa version des faits concernant tous les griefs qui lui sont reprochés notamment par son ancien vice-président qui a quitté le CAR en évoquant des questions de gestions et de changement de direction de lutte.

Pour l’honorable OUATTARA, Monsieur BADOLO Abraham ancien Vice-Président du CAR et fondateur de l'ADP a été sanctionné et mis hors de toutes les instances du Mouvement pour mauvaise conduite notamment pour des relations jugé malsaine qu’il aurait entretenue avec certains anciens dignitaires du régime COMPAORE. Pour le Président, son mouvement se sent très bien et encore mieux qu’avant.

Sur les récentes arrestations des anciens dignitaires du régime, les membres du CAR sont  unanimes. Ils affirment que tous ceux qui ont été aux affaires pendant les 27 ans du pouvoir de Blaise COMPAORE doivent rendre compte de leur gestions et que justice soit faite. Le CAR pense que la communauté internationale peut dire ce qu’elle veut et qu’ils sont prêts à « cotiser pour organiser les élections ». Il poursuit même en disant que la communauté internationale a des partis pris, mais le peuple burkinabè est souverain et sait se décider.
Sur la question des sources de financement de son Mouvement, Hervé OUATTARA est resté évasif sans pouvoir donner des réponses convaincantes.

 

infofaso.net

ARTICLES SIMILAIRES

Soutien aux personnes vivant avec un handicap : des motocyclettes et un forage pour la Coordination des associations de la province du Nahouri

INFOWAKAT

Ouagadougou : Désencombrement du domaine public

INFOWAKAT

« Le destin commun de l’Europe se joue en Afrique » (général François Lecointre)

INFOWAKAT

Crise énergétique au Mali : le Niger prêt à livrer 150 millions de litres de gasoil pour pallier la situation

INFOWAKAT

Alliance des États du Sahel : La force conjointe neutralise de nombreux terroristes

INFOWAKAT

TOENI : DES GENDARMES REPARENT UN MOULIN EN PANNE DEPUIS DES MOIS

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR